RMC

"Je n'en dors pas": après un bug informatique, EDF lui réclame 3.000 euros

Viviane a bien payé ses factures EDF, mais aujourd'hui, le fournisseur lui réclame 3.000 euros d'électricité. Contacté, EDF évoque un bug informatique et refuse d'annuler la dette.

Viviane est en pleine reconversion. Avant l'épidémie de Covid-19, elle tenait un bar à Bazouges-la-Pérouse, en Bretagne. Mais les confinements successifs et l’envie de passer du temps avec ses petits-enfants l’ont convaincu de le fermer en mai dernier. 

C’était sans compter les problèmes qu’elle allait rencontrer avec EDF. En octobre, Viviane reçoit des factures incompréhensibles: "J'ai reçu trois factures pour le même compteur, pour la même période, avec des montants différents", raconte-t-elle à RMC.

Total des factures: plus de 3.000 euros. Viviane a appelé EDF une quinzaine de fois mais a été baladée de conseiller en conseiller. On finit par lui expliquer qu’il s’agit d’une régularisation de sa consommation de fin 2019 à fin 2020. Sauf que Viviane a un compteur Linky qui communique les consommations de son bar chaque mois.

Elle a toujours payé ses factures et surtout, son restaurant était fermé sur cette période: "Fin 2019, j'ai eu un accident je me suis retrouvé en fauteuil roulant et mon restaurant était fermé donc tout était éteint. Et quand il a fallu que je reprenne, il y a eu le Covid-19, l'Etat nous a fermés. Sur les 15 mois qu'ils me réclament, tout était éteint à part un congélateur. Je ne vois pas pourquoi il y aurait un surplus de consommation alors que j'ai déjà payé les factures", explique-t-elle à RMC.

"Je n'en dors pas, à chaque fois que j'ai un appel je me demande si ce n'est pas une plate-forme de recouvrement, si ce n'est pas encore une mauvaise nouvelle", s'inquiète Viviane.

EDF évoque des bugs informatiques

Cela fait 2 mois qu’elle conteste les factures, EDF fait la sourde oreille et le cauchemar de Viviane s’est réalisé l'entreprise a fait appel à une société de recouvrement.

Contacté, EDF donne une réponse loin d'être limpide. Le fournisseur d'énergie dit à peu près tout et son contraire l'interlocuteur joint par RMC semblait lui-même ne pas comprendre. EDF confirme que Viviane a toujours payé ses factures, adaptées à sa consommation. Mais à la "suite de dysfonctionnements informatiques", des factures auraient été annulées et certaines consommations n’auraient pas été payées. Lesquelles, comment, pourquoi, le fournisseur n’a pas su nous l’expliquer…

EDF a fini par consentir un geste commercial de 10% de la somme réclamée à Viviane. Le fournisseur refuse d’aller plus loin et invite notre auditrice à saisir le médiateur national de l’énergie. Contacté par RMC il a accepté de regarder son dossier en priorité.

Pour rappel, il existe des règles en matière de régularisation de consommation: EDF peut remonter jusqu’à 14 mois maximum pour tous les particuliers et les "petits professionnels" comme Viviane. 

Amélie Rosique, Joanna Chabas et Elise Denjean