RMC

Journée mondiale du véganisme: être végan, c'est quoi?

"CA VOUS CONCERNE" - Ce lundi 1er novembre, c’est la journée du végan... Mais c’est quoi au juste être végan ?

Être végan c’est un mode de vie, c’est refuser tout produit qui vient de l’exploitation d’un animal. A ne pas confondre avec le végétarisme. Si vous êtes végétarien vous ne mangez pas de viande ni de poisson, si vous êtes végétalien vous ne mangez rien qui vient d’un animal, donc pas de viande, mais pas non d’oeufs, de lait ou encore de miel. 

>> A LIRE AUSSI - Bouchers vs vegans: l'anecdote de Fabrice Eboué qui lui a donné l'idée du film "Barbaque"

Et si vous êtes végan, ça ne se passe pas que dans l’assiette, ça signifie aussi ne pas porter de fourrure, ne pas acheter de vêtement ou de canapé en cuir, ou encore de cosmétiques testés sur les animaux. Ça veut aussi dire ne pas aller au zoo ou au cirque voir des spectacles avec des animaux. Ça a été popularisé par de nombreuses stars comme Gwyneth Paltrow, Michelle Pfeiffer, Moby, Justin Timberlake, Alec Baldwin, Billie Eilish pour ne citer qu’eux... 

Ce n’est pas dangereux pour la santé ? 

Un végan vous répondra qu’au contraire c’est meilleur pour la santé qu’un régime classique. En réalité, se passer totalement de produits animaux dans son alimentation, c’est supprimer la vitamine B12 dont notre corps à besoin. D’un point de vue purement médical c’est pas l’idéal. On peut être un adulte en bonne santé et être végan, mais ça demande de bonnes connaissances en nutrition. Et ça reste un régime déconseillé pour les femmes enceintes et les enfants en pleine croissance. 

Le véganisme c’est un peu l’extrême, mais on trouve de plus en plus de variantes. La dernière tendance, la plus populaire, c’est le flexitarisme, ou le régime semi-végétarien. Ca veut dire qu’on réduit notre consommation de viande, sans totalement s’en passer. Que ce soit pour des raisons de santé. Manger trop de viande rouge augmente les risques de cancers et de maladies cardiovasculaires... Pour des raisons écologiques, on le sait, l'élevage est une grosse source de pollution. Ou encore pour des raisons économiques, la viande coûte plus cher que les légumes. 

Moins de viande 

Au final, avec toutes ces tendances, on a de moins en moins de viande dans nos assiettes. 84,5 kg de viande par Français, c’est qu’on a mangé en moyenne en 2020, c’est 1,5kg de moins qu’en 2019, selon une étude de “FranceAgriMer”.

En 2020 la baisse a été particulièrement marquée avec la fermeture des restaurants mais c’est quand même une tendance lourde qui se confirme, puisque si on regarde en 1998, on mangeait 94 kg de viande en moyenne, 10 kg de plus qu’aujourd’hui. C’est le bœuf qui recule le plus. Le porc reste la viande la plus consommée en France, grâce à la charcuterie, mais recule quand même de 13% en 20 ans.

Géraldine de Mori