RMC

L'hiver approche, c'est l'heure de ramoner!

CA VOUS CONCERNE - Nous sommes le 30 septembre, dernier jour du mois, les températures baissent, et il est temps de préparer l’hiver !

C’est le moment de ramoner ! Que vous ayez une cheminée, une chaudière ou un poêle vous n’y échapperez pas... Sachez que c’est obligatoire, même si vous utilisez peu ou pas du tout votre cheminée, vous devez quand même la ramoner au moins une fois par an, c’est d’ailleurs inscrit dans votre contrat d’assurance.

Sans un bon entretien il y a un risque d’incendie et d’inhalations de monoxyde de carbone. Ne prenez pas votre échelle pour le faire vous-même, il faut faire appel à un professionnel. Ca dure en moyenne une vingtaine de minutes.

Sachez que c’est à l’occupant de s’en charger, si vous êtes locataire c’est vous qui devrez prendre rendez-vous et payer, il faut compter généralement entre 50 et 90€ mais évidemment ça va dépendre de votre installation et de là où vous habitez.

Ensuite le ramoneur doit vous remettre un certificat de ramonage, indispensable en cas de sinistre pour être indemnisé. En tout cas préparez-vous à un peu d’attente si vous prenez RdV maintenant, les sociétés de ramonage sont surbookées. Certaines n’ont déjà plus de disponibilité avant le mois de... décembre !

Avec la hausse des prix de l’énergie, de plus en plus de Français se chauffent au bois 

Les Français sont de plus en plus friands d’un chauffage alternatif pour faire baisser la facture, que ce soit en chauffage d’appoint ou en chauffage principal. La star c’est le poêle à granule. 1,2 million de ménages se chauffent aux granulés de bois.

Un chiffre qui a explosé notamment grâce aux mesures du gouvernement comme MaPrimeRénov. Au final que vous optiez pour les granulés ou pour les stères de bois ça vous coutera au moins deux fois moins cher que le gaz, même si là aussi on s’attend à une hausse des prix.

Le prix du bois brut a bondi de 50% sur 1 an donc il risque d’y avoir des conséquences sur le prix de la bûche et des granulés. D’ailleurs ne trainez pas si vous n’avez pas encore fait votre réserve de bois, les prix ont tendance à grimper à l’automne et en hiver. Pensez à vous regrouper entre voisins pour faire des économies !

>>> A LIRE AUSSI - L'Etat a-t-il (beaucoup) trop aidé le secteur de l'hôtellerie-restauration?

Géraldine de Mori (avec J.A.)