RMC

La consommation de bio plus élevée dans les départements les plus riches

C'est à Paris que l'on consomme le plus de produits bio. En bas du classement, on retrouve le Pas-de-Calais et l'Aisne.

C’est à Paris que l’on consomme le plus de produit bio. C'est ce que révèle une étude réalisée par le spécialiste de la grande consommation Olivier Dauvers à partir de données de la société spécialisée IRI. Les départements où l'on consomme le plus de produits bio sont donc Paris (8% des achats en grande distribution), les Hauts-de-Seine (6,5%), mais il y a aussi des surprises puisque les autres départements du top 5 sont les Hautes-Alpes (5,9%), la Haute-Savoie (5,8%) et les Alpes-Maritimes (5,6%). 

Les Hautes-Alpes, c’est pourtant un département rural où les revenus sont nettement inférieurs à la moyenne. Par contre dans ce département plus de 27% des terres cultivées sont dédiées à la production bio contre 6,5% pour la moyenne nationale. Donc il y a eu une conversion très importante des agriculteurs qui a peut-être influencé la population.

L'Aisne comme mauvais élève

De manière générale, c’est quand même dans les départements où les revenus sont les plus élevés qu'on consomme le plus de bio.

Plus les habitants ont un revenu élevé, plus la part de produits bio achetées est importante. En moyenne, elle atteint près de 5% dans les départements "riches", contre à peine 3,4% dans les départements "pauvres". Par ailleurs la croissance du bio est beaucoup plus forte dans ces régions, même si le bio augmente globalement partout.

Dans le bas du classement, on retrouve les départements de la Haute-Marne (seulement 2,3% des produits vendus), la Somme (2,2%), les Ardennes (2,1%), le Pas-de-Calais (1,9%) et enfin l’Aisne (1,8%). Des départements qui ont connu une forte désindustrialisation et où l’agriculture n’a pas beaucoup de poids.

Marie Dupin