RMC

Le boom des piscines privées durant le Covid-19: il est déjà trop tard pour en avoir une cet été

DUPIN QUOTIDIEN - Le grand boom des piscines privées. Les professionnels du secteur croulent sous les demandes, à tel point que si vous pensez à vous équiper, c'est déjà trop tard pour cet été.

Une piscine hors-sol reste encore possible, mais pour une piscine enterrée, il faudra attendre l'année prochaine. Depuis le premier confinement, les carnets de commande des piscinistes débordent. C'est logique, on est forcé de rester chez soi donc on rêve de s'équiper, résultat : les constructions ont bondi de 27% en 2020 après plusieurs années déjà très bonnes et les délais de livraison s'allongent.

Le cap des 3 millions de piscines en France est en passe d'être franchi, la France est le 1er marché européen, le 2e mondial, derrière les Etats-Unis.

Combien ça coûte, une piscine? 

En moyenne 24.000 euros, mais les prix démarrent à 700 euros pour une piscine hors-sol. Une piscine enterrée, c'est beaucoup plus cher, environ 18.000 euros pour un premier prix, ça peut monter beaucoup plus haut, mais le coût peut être divisé par 2 si on l'achète en kit.

Attention il faut bien penser aux coûts annexes : la barrière ou la couverture automatique, l'abri, l'échelle. L'eau pour remplir le bassin ou le renouveler : une piscine, c'est 10% de consommation d'eau en plus pour une famille, ce n'est pas négligeable.

Il faut aussi prévoir l'électricité, pour la pompe du système de filtration : même si il y a eu beaucoup de progrès depuis les années 80, et heureusement, les pompes consomment encore aujourd'hui 5 à 7 fois plus qu'un frigo. De plus en plus de piscines sont chauffées, ce qui ajoute plusieurs centaines d'euros par an sur la facture d'électricité.

Au sujet de l'environnement, est-ce que le secteur s'améliore ? 

La fédération des professionnels de la piscine a fait jeudi un point global sur le secteur et ses projets. 1h de présentation et pas un mot sur l'environnement. Dans le même temps, les sécheresses se multiplient chaque été, toujours accompagnées des arrêtés qui interdisent de remplir les piscines.

Il y a encore beaucoup de progrès à faire: il n'existe toujours pas de label écologique pour récompenser les distributeurs vertueux mais c'est en train de bouger. Une norme européenne est en préparation: elle permettra de classer les piscines en fonction de leur consommation énergétique, comme ça existe déjà pour l'électro-ménager.

Victor Joanin (avec J.A.)