RMC

Le prix des légumes explose? "Mangez français et de saison, vous paierez moins cher"

-

- - -

Le prix des courgettes, aubergines et laitues vendues en ce moment sur les marchés et dans les grandes surfaces explose. C'est la conséquence des intempéries qui ont frappé l'Espagne le mois dernier et qui ont provoqué une baisse de 25% de la production. Pour Jacques Rouchaussé, président de Légumes de France, interrogé par RMC.fr, c'est une bonne leçon pour le consommateur: pour payer moins cher, il faut consommer des légumes de saison produits en France.

Jacques Rouchaussé est le président de Légumes de France, qui représente 30.000 entreprises de producteurs de légumes français. Il est également président du Centre technique interprofessionnel des fruits et légumes (CTIFL).

"On voit les prix de l'aubergine et de la courgette qui flambent (+100 à 200%), pareil pour la laitue (+70%), mais ce ne sont pas des produits de saison, ce sont des produits importés d'Espagne. L'Espagne a subi des intempéries, se retrouve en rupture de production sur ces produits, donc automatiquement le prix de ces produits augmentent. Il y a une grande leçon à retenir de tout ça: si on consomme des légumes de saison au bon moment, on s'aperçoit qu'ils ne sont pas excessivement chers. Le consommateur est déboussolé parce qu'il retrouve tout à n'importe quel moment et il n'a plus ce repère de la saisonnalité.

Il faut se servir de cet épisode pour rappeler que sur les 35 légumes que nous pouvons consommer, il y a des légumes d'été, d'automne, d'hiver et de printemps. Sachons faire la différence et sachons reconnaître nos légumes, et au moins le consommateur ne sera pas stupéfait de voir qu'il ne peut pas consommer de la courgette ou de l'aubergine en ce moment.

Les légumes de saison en ce moment sont le poireau, la carotte, le chou, l'endive, la mâche, le céleri, le navet, le panais… On a tout un tas de légumes qui sont là et qui doivent être consommés en ce moment. Les autres produits, ce sont des 'produits ratatouilles' qui doivent être consommés l'été, pas maintenant.

"Courgettes et aubergines ne devraient pas être consommées en ce moment"

Je le répète, mais quand on est au cœur de la saison, le produit n'est pas aussi cher qu'on le dit. Si on est déconnecté de la réalité, le produit est rare donc effectivement il est cher. Il faut réintroduire cette saisonnalité. Cela permettra également de pouvoir redévelopper nos entreprises, installer des jeunes, et reconquérir des parts de marché perdues par rapport à cette 'dessaisonalisation' qu'on observe ces derniers temps.

Je dis au consommateur: mangez français et vous paierez moins chers. Faisons du patriotisme alimentaire, sans faire de protectionnisme. On doit laisser le choix au consommateur, mais il faut l'aiguiller pour qu'il revienne aux fondamentaux: consommer des produits de saison cultivés chez nous."

Propos recueillis par Philippe Gril