RMC

Le signal d’alarme de ces restaurateurs qui n’arrivent pas à recruter: "On va refuser des clients"

Une vingtaine de chefs restaurateurs d'Avignon tirent la sonnette d’alarme. A 15 jours du début du festival d'Avignon, ils n'arrivent pas à recruter.

L'an dernier, 151.000 spectateurs se sont rendus au festival d'Avignon. Une période de forte activité pour la ville, mais les restaurateurs tirent aujourd'hui la sonnette d'alarme. Ils manquent de personnel et n'arrivent pas à recruter. Une situation qui dure depuis des mois mais qui va s'avérer problématique au moment du célèbre festival de théâtre.

Cela fait plusieurs semaines que comme beaucoup de ses confrères, Guilhem Sevin, chef du restaurant étoilé Christian Etienne, cherche désespérément à recruter des employés en salle comme en cuisine: "Aujourd'hui, on a tout essayé: Pôle Emploi, Facebook, Le bon coin, les réseaux. La saison arrive et c'est vraiment la galère. On va refuser des clients parce que derrière on n'aura personne pour les servir ou produire. Le constat est le même dans tous les gammes de restaurant. Et on ne cherche pas forcément des personnes qualifiées, on est tous prêts à former".

"Un métier difficile"

Un manque d’attractivité probablement lié à certains aspects du métier que Jeanne Gautier, employée comme cuisinière, connaît bien: "Je comprends tout à fait parce que c'est un métier difficile tant au niveau du travail physique, des horaires. Il y a peu de temps pour la vie privée. Après, il y a des gens qui ont du mal avec le rythme parce qu'on est toujours debout, il y a beaucoup de stress, il faut être rapide, actif. Je pense que si on n'a pas ce caractère-là à la base, c'est compliqué".

L’Union des hôteliers-restaurateurs du Vaucluse affirme n’avoir jamais connu une telle pénurie de personnel.

Lionel Dian avec Paulina Benavente