RMC

Les cadeaux de Noël d'occasion, ce n'est plus tabou: "C'est bien de recycler plutôt que de jeter"

Et si cette année vous offriez des cadeaux de Noël d'occasion? De plus de plus de Français se tournent vers les cadeaux d'occasion, par nécessité mais aussi par conviction. Et ce n'est plus tabou, comme l'a constaté RMC dans une boutique de jouets d'occasion.

Les cadeaux de Noël d'occasion plus nombreux que jamais sous le sapin! Pour un tiers des Français (34%), offrir un cadeau de seconde main ne pose pas de problème, selon une enquête OpinionWay réalisée pour PriceMinister. Et en recevoir un n'est pas davantage un souci pour plus de la moitié d'entre eux (53%). Déposer un produit d'occasion sous le sapin est plus une habitude prise par les jeunes (49 % des 18-24 ans le font) que par les anciens (26 % des plus de 65 ans), moins habiles à manier les sites Internet d'achat et de vente entre particuliers.

Mais il n'y a pas que sur Internet que l'on peut trouver la perle rare d'occasion ou low-cost. RMC s'est rendue dans une boutique solidaire à Paris, qui vend des jouets d'occasion. Bérengère est venue y trouver les derniers cadeaux de Noël pour ses petits-enfants. C'est la première fois qu'elle achète d'occasion. "Je trouve que c'est très bien de recycler des choses plutôt que de les jeter. Je ne le cacherai pas aux parents, parce que je trouve que c'est important".

"Je ne le cacherai pas aux parents"

Un peu plus loin, Marie a choisi plusieurs livres pour sa filleule. "Il y a beaucoup de choix et c'est quasiment neuf", s'émerveille-t-elle. Elle aussi est ravie de se tourner vers les cadeaux d'occasion. "Je trouve que c'est encore plus personnalisé: on va chercher la perle rare et pas se jeter sur le premier cadeau venu".

Cette économie circulaire fait de plus en plus d'adeptes comme l'a constaté Sophie, l'animatrice de la boutique Rejoué. "Ce sont soient des gens qui sont favorables à cette nouvelle économie, soient des gens avec des petits budgets qui ont du coup la possibilité de gâter leurs enfants à moindre coût. Il n'y a plus de refus, on ne se cache plus d'acheter un jouet recyclé. On valorise même son achat et on explique aux enfants que le jouet a déjà servis, mais qu'il revient jouer avec lui une deuxième fois…" Ici, le prix moyen du jouet est de 5 euros... avec même quelques pièces rares au fond des cartons.

P. G. avec Anaïs Bouitcha