RMC

Lutte contre la désertification des centres-villes: l'initiative inédite de Mons-en-Barœul

-

- - Google maps

REPORTAGE - Pour lutter contre la désertification des centres-villes et ainsi encourager l'installation physique des entrepreneurs, Mons-en-Barœul (Hauts-de-France) a mis en place un dispositif original: "Mon commerc'en test" qui a pour objectif de relancer le commerce de proximité.

A Mons-en-Barœul, à deux arrêts de métro du centre de Lille, les commerçants se font de plus en plus rare. Il y a un boulanger, une pizzeria, un Carrefour...et c'est tout. Les autres boutiques sont vides. Certains habitants comme Assia osent même parler de "désert commercial". "Aujourd'hui, concrètement, à Mons-en-Barœul, il n'y a pas de commerce, alarme-t-elle. Le dernier coup de massue a été la fermeture d'un café pour liquidation judiciaire. On n'a pas de galerie ! On est une ville-dortoir quelque part". 

Alors, pour la première fois en France, en association avec la mairie de la ville, la BGE (Boutique Gestion Espace, le premier réseau d'accompagnement à la création d'entreprise) des Hauts-de-France lance le dispositif "Mon commerc'en test". Le principe est simple: baisser le loyer du futur local à des prix très attractifs, 115 euros au lieu de 490. Pour cela, si vous voulez lancer votre activité à Mons-en-Barœul, vous pouvez déposer un dossier à la BGE.

"Je suis plus que motivé"

Mais ce n'est pas tout comme l'explique Fabrice Hamdani, responsable territoriale à l'origine du projet: "Aujourd'hui, quand on créé une entreprise, il y a quatre facteurs clefs de réussite: la préparation, l'équipement, la mise en réseau et la posture du chef d'entreprise. Dès lors, on va accompagner des apporteurs de projet en les formant au métier de chef d'entreprise. Et une fois qu'ils ont lancé leur business, on continue de les suivre".

Parmi les premiers candidats à vouloir bénéficier de ce dispositif, Belkacem compte lancer une boutique de réparation de téléphones mobiles: "Cela tombe bien car j'avais pour projet de m'installer dans une ville où je serai seul, sans concurrence. Le local proposé est très bien situé, à proximité de la mairie, avec une très grande vitrine, parfaite pour mon domaine. Les gens passent et peuvent voir l'intérieur du magasin. Cela me soulage, me rassure. Je suis plus que motivé pour l'avenir". Si tout va bien Belkacem s'installera dans son local début 2017.

M.R avec Mélanie Delaunay