RMC

Marche pour la fermeture des abattoirs: "Que les gens voient au-delà du steack dans leur assiette"

La marche pour la fermeture des abattoirs de 2016.

La marche pour la fermeture des abattoirs de 2016. - AFP

L’association L214 organise samedi à Paris une marche pour réclamer la fermeture des abattoirs. En France aujourd’hui, 5000 animaux sont abattus toutes les 10 secondes.

Demander la fermeture des abattoirs c'est l'objectif d'une marche organisée aujourd'hui à Paris. Elle partira de la place de la République à 14h. Derrière cette initiative, l'association L214 qui milite contre toute forme d'élevage et qui s'est fait connaître pour avoir révélé plusieurs scandales sanitaires dans les abattoirs français.

L'association souhaite sensibiliser le public au sort animal: 5.000 animaux sont abattus toutes les 10 secondes en France. Pour l'association, qui compte 25 .000 adhérents, ces chiffres ne sont pas une fatalité: elle souhaiterait les voir baisser.

Dans leur local, les militants bouclent les derniers cartons. Certains révisent leurs slogans, comme "fermons les abattoirs, ouvrons les consciences". "Notre objectif c’est de remettre l’aspect éthique au centre de la question, explique Barbara Boyer, coordinatrice de la marche pour l'association L214. Et simplement que les gens quand ils regardent leur assiette, qu’ils voient au-delà du steack et qu’ils s’imaginent que c’était un animal auparavant. Et ce que ça a impliqué pour l’animal d’être abattu et de se retrouver dans leur assiette".

"Il y a quelques années on avait pas mal de moqueries"

Une prise de conscience qui toucherait de plus en plus de personnes selon Sébastien ARSAC cofondateur de L214. "Cela résonne dans la tête des gens. Ce n’est pas rien de voir des milliers de personnes défiler et demander la fermeture des abattoirs, ça interpelle. Autant il y a quelques années on avait pas mal de moqueries, autant aujourd’hui on a pas mal de gens qui nous encouragent. Et un regard, je pense, qui fait réfléchir". L'année dernière à Paris 2.500 personnes ont marché pour la fermeture des abattoirs. Les organisateurs espèrent faire mieux et atteindre le chiffre de 3.000 participants.

Férouse Mansour (avec A.M.)