RMC

Pour alerter sur le taux de suicide des agriculteurs, un élu se lance dans une marche de 540 kilomètres

-

- - -

Selon les chiffres officiels, un agriculteur met fin à ses jours tous les deux jours. C’est pour alerter sur cette triste réalité qu’une marche citoyenne de 540 kilomètres est organisée.

540 kilomètres de marche pour alerter sur les suicides des agriculteurs. C'est l'initiative débutée ce dimanche matin par Patrick Maurin, 65 ans, conseiller municipal de Marmande dans le Lot-et-Garonne. Un périple citoyen qui le conduira à Sainte-Anne-D’auray, dans le Morbihan, pour une arrivée prévue le 14 octobre.

Pour cette première journée, l'élu est accompagné du sénateur Jean-Pierre Moga, du député Alexandre Freschi, de maires et d’agriculteurs locaux.

"Ils continuent à mourir de leur métier alors qu’ils devraient pouvoir en vivre"

L'élu de Marmande, se bat pour mettre fin au tabou du suicide des agriculteurs.

"On constate que les agriculteurs continuent à mourir de leur métier alors qu’ils devraient maintenant pouvoir en vivre. De plus en plus d’agriculteurs s’endettent et du jour au lendemain, les banques, les assurances viennent leur réclamer leur dû. Il y a urgence. Suite à ma démarche pour faire cette marche le béret sur la tête et le bâton à la main, il y a un élan derrière moi extraordinaire. J’espère pouvoir secouer le cocotier comme on dit".
Victor Joanin (avec C.P.)