RMC

S'habiller "Made in France": mode d'emploi (avant les soldes)

DUPIN QUOTIDIEN - Des dizaines de petites marques se sont lancées et le public a du mal à s'y retrouver. Comment les reconnaître?

Les soldes d'été démarrent mercredi 15 juillet. Et en ce jour du 14 juillet, c'est difficile de se retrouver dans l'habillement "Made in France".

En effet, 90% des vêtements et des chaussures portés en France viennent de l'étranger, notamment de l'Asie. A cause de la mondialisation, l'industrie textile tricolore s'est effondrée à partir des années 90, mais elle retrouve des couleurs depuis quelques années. Des dizaines de petites marques se sont lancées mais elles sont parfois confidentielles et le grand public a souvent du mal à s'y retrouver.

Comment savoir qu'un vêtement a vraiment été fabriqué en France?

Attention, la marque "France" fait vendre... Et certains fabricants peu scrupuleux mettent un petit drapeau tricolore sur l'emballage ou la mention "conçu en France" alors que le t-shirt est fabriqué en Asie.

Il faut privilégier les étiquettes "fabriqué en France" ou "made in France" qui dépendent du code des douanes, ou bien les labels, comme "Origine France Garantie". C'est d'ailleurs le plus répandu, il signifie qu'au moins la moitié du prix de revient du produit est réalisé en France. Autrement dit: si vous achetez un jean 100 euros, au moins 50 euros ont été dépensés en France pour sa fabrication. Et puis deux autres labels mettent en valeur l’industrie française: "France Terre textile" et "Entreprise du Patrimoine Vivant".

Un vêtement 100% fabriqué en France du début à la fin, ça n'existe pas?

Très difficilement. D’abord parce que certaines matières premières ne se trouvent pas dans l'hexagone: le coton, par exemple, il faut l’importer.

Si vous cherchez un textile tricolore, achetez du lin ou du chanvre, la France est un très gros producteur. Autre difficulté, la perte du savoir-faire: il y a des techniques qu'on ne sait plus faire ou alors à des coûts prohibitifs mais qu'on trouve de très bonne qualité ailleurs en Europe, par exemple le travail du cuir au Portugal ou le montage de chemises en Pologne.

Est-ce que les vêtements "made in France" sont forcément plus chers ?

Globalement, oui, si on veut du fait en France, il faut accepter de payer plus cher, mais on peut quand même trouver des marques abordables. C'est notamment le cas des jeans 1083, dans la même gamme de prix que les Levis, les chaussures Kleman sont à des tarifs raisonnables, tout comme les t-shirts de la Gentle Factory ou les chaussettes Archiduchesse.

Victor Joanin