RMC

Substances nocives: alerte sur les moules en silicone

(illustration DR)

(illustration DR) - -

L'association de consommateurs "UFC-Que choisir" a publié ce jeudi son test sur les moules en silicone disponibles dans le commerce. Les résultats ne sont pas rassurants.

Faut-il s'inquiéter de nos moules en silicone? L'association de consommateurs "UFC-Que choisir" tire la sonnette d'alarme après un test d'une trentaine de moules trouvables dans les commerces: sur les 29 moules testés, 23 présenteraient des résultants "préoccupants".

Dix associations européennes ont lancé ce banc d'essai remarquant qu'il n'y a aucune réglementation européenne harmonisée sur les objets en silicone.

"La plupart des moules testés laissent migrer vers les aliments des substances en quantités élevées, voire dans certains cas des substances particulièrement dangereuses", dénonce l'association sur son site Internet.

Demande de renforcement des contrôles

Et ce, quelles que soit les marques. six d’entre elles seraient à éviter, dont des moules Carrefour Home et Aliexpress, en raison de traces "d’octamethylcyclotetrasiloxane", une substance jugée extrêmement préoccupante au niveau européen. Il a également été calculé que la plus connue du secteur Tupperware émet 15 fois plus de substances à la 3e cuisson qu'à la première.

Au rang des bons élèves, Tefal et Ikea vendraient des moules qui ne transféreraient aucune substance aux aliments selon l'étude.

Des résultats qui restent plutôt inquiétants, et qui conduisent l'association à demander des comptes aux autorités françaises et européennes, en vue de définir au plus vite des normes européennes sécurisantes et des contrôles renforcés par la répréssion des fraudes en France (DGCCRF).

J.A.