RMC

Un gérant d'un bar PMU s’attribue le ticket gagnant d’un de ses clients et écope de 3 ans de prison

Un gérant d'un bar-tabac de Pierrefitte-sur-Seine, en Seine-Saint-Denis a été condamné à trois ans de prison, dont un ferme. Il s’était attribué le ticket gagnant d'un de ses clients.

En avril 2016, le gérant d'un PMU de Pierrefitte-sur-Seine est contacté par le service commercial de l'enseigne. Bingo! Un client de son établissement a remporté le gros lot après une course à l'hippodrome de Maisons-Laffitte, dans les Yvelines. Le montant du gain est colossal: 4.415.860 euros.

Tellement colossal que cette somme monte à la tête du gérant, qui imagine une combine assez démoniaque. Il identifie le parieur, lui fait croire que son ticket est certes gagnant, mais à hauteur seulement de... 16.000 euros !

Le "vrai gagnant" est tout content, évidemment et quand le gérant lui propose de lui verser la somme en liquide, il accepte. Et lui tend son billet à plus de 4 millions d'euros. Le gérant ne valide pas ce ticket, donne les 16.000 euros au gagnant et fonce récupérer le reste.

Les doutes de la direction du PMU

Ce sont les témoignages de l'ancienne femme du gérant, de son ancien employé et les doutes de la direction du PMU qui ont permis de le coincer. L'homme était déjà mis en cause dans plusieurs autres dossiers d'escroquerie aggravée et de blanchiment.

L'accusé a fait appel de cette décision, rendue le 1er juillet après son procès qui s'était tenu en mai dernier. Le jugement a été assorti d'une interdiction d'exercer toute profession en lien avec les jeux et paris pendant cinq ans, et la somme perçue a été confisquée. 

Rémi Ink (avec G.D.)