RMC

Viande avariée polonaise: près de 800 kilos retrouvés en France dans 9 entreprises

Presque trois tonnes de viande de bovins malades illégalement abattus en Pologne ont été exportées dans dix pays, dont la France.

Les services sanitaires du ministère de l'Agriculture ont retrouvé "795 kilos" de viande avariée polonaise dans "neuf entreprises" du secteur agroalimentaire en France, a annoncé vendredi le ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume.

Sur ce total, "150 kilos ont déjà été récupérés" dans les entreprises françaises "dupées", a indiqué le ministre, au surlendemain de l'annonce de l'ouverture d'une enquête en Pologne sur l'abattage et la commercialisation de bovins malades par un abattoir local, dont une partie a été distribuée dans plusieurs pays de l'Union Européenne.

Pas de menaces pour la santé?

Presque trois tonnes de viande de bovins malades illégalement abattus en Pologne ont été exportées dans dix pays, selon l'Inspection vétérinaire polonaise. "2,7 tonnes ont été vendues à des pays membres de l'UE" dont la Finlande, la Hongrie, l'Estonie, la Roumanie, la Suède, la France, l'Espagne, la Lituanie, le Portugal et la Slovaquie, a indiqué le responsable des services vétérinaires polonais, Pawel Niemczuk.

"Les listes de distribution sont établies et la marchandise est retirée par l'entreprise qui l'a envoyée", a-t-il ajouté, précisant que la viande était rapidement retirée du commerce, et que certains pays l'avaient déjà détruit. Un responsable de l'inspection sanitaire, Jaroslaw Pinkas, a indiqué quant à lui, que "l'on pouvait manger tranquillement du boeuf et des produits à base de boeuf", car il n'y avait pas de menaces pour la santé, pas de menace biologique.

La rédaction de RMC (avec AFP)