RMC

Face à la "taxe soda", la consommation fait "pshit" à Philadelphie

Les ventes de boissons sucrées et édulcorées ont chuté de 38% à Philadelphie depuis qu'une taxe spéciale y a été imposée en janvier 2017, selon une étude qui justifie, selon ses auteurs, la propagation de ces taxes pour lutter contre l'obésité, notamment dans les milieux modestes.