RMC

Cette maire de l'Isère ne veut plus faire la bise au travail: "Je trouve ça désagréable"

Doit-on faire la bise à tous ses collègues de travail? Une maire de l'Isère a décidé qu'elle n'était plus obligée de la faire.

Habitude de longue date, nombreux sont les entreprises où l'on se fait la bise entre collègues. Mais ça ne plaît pas forcément à tout le monde. Doit-on faire la bise à tous ses collègues de travail? Non selon Aude Picard-Wolff, la maire (SE) de Morette, une petite commune d'Isère. Dorénavant, elle ne fera plus la bise de manière systématique. Un soulagement pour elle.

"A partir de maintenant j'ai envie de serrer la main, comme les hommes"

Elle a envoyé un mail à ses 73 collègues du conseil communautaire pour expliquer son malaise avec le fait de devoir faire la bise à tout le monde avant le début des réunions. "Ça m'a toujours pesé de faire des bises à des personnes que je ne connais pas particulièrement. Je trouve ça désagréable, ça me gêne. Quelque part, on n'a pas toute liberté pour réagir comme on veut face à cette joue tendue, cette tête avancée ou cette main tendue. Même si on a fait la bise pendant des années j'avais envie de dire qu'à partir de maintenant j'ai envie de serrer la main, comme les hommes".

Mathieu Rouault en profite pour vous rappeler l'histoire de cette coutume très française.

Mahauld Becker-Granier et Mathieu Rouault.