RMC

"Ne pas tirer est aussi un acte de chasse": l'automobiliste touché par la balle d'un chasseur samedi en Bretagne est mort

Touché par la balle d'un chasseur samedi dernier alors qu'il conduisait entre Rennes et Nantes, un automobiliste de 67 ans est mort jeudi.

L'automobiliste qui avait reçu une balle d'un chasseur samedi dernier est mort jeudi. Il était au volant de sa voiture sur la route entre Rennes et Nantes lorsqu'il a été touché à la gorge. Le chasseur mis en cause a été placé sous contrôle judiciaire.

"Je suis complètement anéanti. Le décès d’une personne n’est jamais anodin, d’autant plus par accident quand c’est la société des chasseurs qui en est responsable", déplore ce vendredi sur RMC André Douard, président de la fédération départementale des chasseurs d'Ille-et-Vilaine, qui aimerait comprendre comment un tel accident a pu arriver.

"À partir du moment où il y a une part de risque, on ne doit pas tirer"

"À la chasse, rien n’oblige à tirer, ne pas tirer est aussi un acte de chasse. A partir du moment où il y a une part de risque, on ne doit pas tirer. Nous attendons le résultat de l’enquête pour travailler éventuellement sur les défaillances que nous n’avons pas prévu pour y remédier un maximum", ajoute-t-il.

Quelques jours plus tôt déjà, un accident de chasse en Haute-Savoie avait eu lieu. Un homme d'une trentaine d'années avait été également grièvement blessé. De quoi relancer le débat sur la chasse à quelques mois de la présidentielle. La semaine dernière sur RMC, Yannick Jadot avait plaidé pour l'interdiction de la pratique le week-end et pendant les vacances.

>> A LIRE AUSSI - Accident de chasse en Bretagne: "Le tireur a respecté toutes les règles de sécurité, c'est la faute à pas de chance", assure Willy Schraen

La rédaction de RMC