RMC

Qatar, Koweït, Jordanie... les boycotts contre les produits français se multiplient après les propos d'Emmanuel Macron

L'hostilité envers la France et Emmanuel Macron monte dans de nombreux pays. Le Ministère des Affaires Etrangères considère que ce mouvement est lancé par "une minorité radicale", et appelle à assurer la sécurité des Français dans ces pays.

Les appels au boycott des produits français se multiplient dans de nombreux pays. Une réaction après le discours d'Emmanuel Macron mercredi dernier lors de l'hommage à Samuel Paty, qui promettait de ne pas renoncer aux caricatures de Mahomet, notamment publiées par Charlie Hebdo. Une attitude dénoncée par le Quai d'Orsay, qui demande aux gouvernements des pays concernés de faire cesser ces appels au boycott. 

Des draps couvrent les rayons d'un supermarché en Jordanie. Dans ces rayons désormais cachés, du maquillage, du fromage, mais aussi des poêles et des casseroles, tous d'origine française, et boycottés par le directeur du magasin, Zaher Dirbashi.

“C'est le moins qu'on puisse faire pour soutenir le Prophète, que la paix soit sur lui. Les Français expriment leur liberté d'expression par les caricatures, et pour nous ça passe par l'économie”, indique-t-il. 

Boycott jusque dans la bande de Gaza

Un geste salué par les clients, comme Mahmoud. "Ce boycott aura un impact, bien sûr. Quand tous les pays musulmans boycotteront les produits Français, leur économie va s'effondrer", assure-t-il.

Au Qatar aussi, les employés retirent des supermarchés des pâtes et de la confiture françaises. Dans la bande de Gaza des manifestants ont même brûlé un drapeau à l'effigie d'Emmanuel Macron. Les manifestations s'enchaînent aussi en Israël, comme l'explique ce manifestant de Jaffa.

“La France doit absolument prendre une décision pour arrêter de nuire au prophète et aux symboles de l'Islam. Nous sommes 20% des habitants de la Terre, et on ne se tait pas à ce sujet”, explique-t-il.

Une mobilisation malgré tout réduite, la plus grosse manifestation n'a regroupé que 200 personnes.

Romain Cluzel avec Guillaume Descours