RMC

Crème, dentifrices, vernis: une "liste noire" de cosmétiques montre que les produits les plus chers ne sont pas les meilleurs

60 millions de consommateurs publie ce jeudi une sorte de "nutriscore" pour les produits cosmétiques.

60 millions de consommateurs publie pour la première fois ce jeudi matin son "cosmétoscore", sa liste noire des cosmétiques. 86 cosmétiques passés au crible et classés en fonction de leur impact sur la santé et l'environnement, un peu comme pour le "nutriscore" avec les aliments.

Ce qui en ressort c'est qu'on est toujours loin d'avoir des produits parfaits, et qu'on ne peut se fier ni au prix, ni à la marque, ni aux allégations bio. On pourrait se dire qu'une crème chère va être mieux classée. Mais pas du tout.

Par exemple, si on prend la liste des crèmes hydratantes les mieux classées, c'est la marque La Roche-Posay à 12,10 euros et la moins bien classée c'est une crème Dior à... 64 euros.

Pourquoi mal classée? Parce qu'on y trouve des colorants azoïques potentiellement cancérogènes. Autre exemple: les fonds de teint. Seules deux références ont une note supérieure à C notamment un fond de teint Yves Rocher, alors qu'un fond de teint bio est classé E.

Le vernis pas si nocif qu'on pourrait croire

Les vernis à ongles sont mieux notés que ce qu'on pourrait craindre. 6 sur 10 obtiennent un score A ou B. Mais c'est surtout parce qu'on n'est pas censés les utiliser tous les jours et que leur impact environnemental est plus faible parce que les ingrédients ne se retrouvent pas dans l'eau.

Mais pour la santé c'est pas génial. En fait il faut apprendre à lire les étiquettes des vernis et éviter certaines résines notamment le formaldéhyde et les phtalates. Le mieux classé c'est un vernis rouge Aroma Zone à 2,5 euros.

Les dentifrices logiquement très chimiques

Et puis les dentifrices, là-aussi, c'est très intéressant puisqu'on retrouve encore beaucoup de dioxyde de titane dans les dentifrices alors que cette substance est interdite dans l'alimentation car elle contient des nanoparticules soupçonnées d'être cancérogènes.

10 dentifrices analysés sur 16 en contiennent. Et là, ce sont des dentifrices bio pour le coup qui s'en sortent le mieux. La marque Logodent ainsi que le Bio Naia.

Pour les mousses à raser, privilégiez les gels plutôt que les aérosols parce que dans les aérosols dans lesquels on retrouve des traces de Butadiène là aussi classé comme potentiellement "CMR", c'est à dire cancérogène mutagène et reprotoxique.

Mais il y a quand même des bonnes nouvelles puisque certaines substances controversées mais toujours autorisées ont quasiment disparu comme le triclosan ou les parabènes. Comme quoi le fait d'en parler ça fait bouger les choses.

Marie Dupin (avec J.A.)