RMC

Santé: "Un verre de vin pris pendant le repas est quinze fois moins toxique qu'une coupe à l'apéritif"

Le Dr. Christian Recchia est revenu ce samedi sur les dangers de l'alcool et les chiffres inquiétants publiés cette semaine concernant la consommation des Français. Il recommande de boire moins, mais mieux, et pendant un repas.

La consommation d’alcool ne baisse plus en France pour la première fois depuis la seconde guerre mondiale. Les experts de la santé alertent sur la consommation inquiétante des Français.

L'Académie nationale de médecine a appelé lundi les pouvoirs publics à "prendre des mesures plus fortes" pour lutter contre les problèmes de santé publique causés par la consommation d'alcool, qui stagne en France. "C'est une défaite majeure pour la santé publique", estime l'Académie dans un communiqué.

"Il semblerait que nous entrons dans une ère mondiale où les gens sont de plus en plus angoissés, et où l’alcool est un antidépresseur massif"

Le docteur Christian Rechhia, spécialiste santé de RMC, est revenu sur cette annonce inquiétante ce samedi dans Votre santé. Il estime que la jeunesse est à protéger en priorité du "binge drinking", cette "mode stupide" qui consiste à boire beaucoup et vite.

"Il semblerait que nous entrons dans une ère mondiale où les gens sont de plus en plus angoissés, et où l’alcool est un antidépresseur massif. Dès les premiers milligrammes, l’alcool est toxique.
Il y a une meilleure acceptabilité en plein milieu d’un repas. Le drame c’est pour ces enfants de 14 à 23 ans qui boivent une demi bouteille d’alcool fort. Il y a des comas quotidiens en France dans les hôpitaux, c’est un désastre social. Un désastre”, insiste-t-il. "Dans les fêtes du Sud-Ouest par exemple, nos pompiers sont obligés d’installer de grandes tentes, des salles où l’on prépare les gens à vomir. 100% des jeunes sont soumis à cette mode stupide."

Attention à l'estomac vide 

Mais pourquoi l'alcool est-il dangereux au juste? Du point de vue médical, Christian Recchia rappelle que l'alcool industriel est toxique pour "les neurones, pour les nerfs périphériques, le foie, la peau".

En revanche, le praticien nuance en rappelant qu'un verre de vin rouge pris durant un repas n'apporte que des pathologies mineures par rapport à la pollution, aux risques d'accident de voiture... 

"Le seul verre de vin toxique que vous pourriez prendre dans la journée c'est le verre de vin de l'apéritif que vous prenez l'estomac vide. Cet apéritif est toxique car l'estomac est vide. Un verre de vin pris pendant le repas est quinze fois moins toxique qu'une coupe de champagne prise à l'apéritif."
James Abbott