RMC
Le droit à l'avortement a près de 40 ans

IVG: "Ma gynéco a porté un jugement assez dédaigneux"

Ce mercredi, l'Assemblée nationale s'apprête à voter un texte réaffirmant "l'importance du droit fondamental à l'avortement en France et en Europe". Car 40 ans après, le combat n'est pas terminé. En effet, les Françaises rencontrent encore de nombreux obstacles, que ce soit dans leur entourage ou dans le corps médical comme l'expliquent Charlotte, qui a eu recours à l'IVG, et Marie-Pierre Martinet, secrétaire générale du planning familial.