RMC
Brunet & Neumann: Emmanuel Macron à la Mutualité: un show pour rien ? - 13/07

Brunet & Neumann: Emmanuel Macron à la Mutualité: un show pour rien ? - 13/07

Pour son premier grand meeting à Paris, Emmanuel Macron a franchi une étape supplémentaire sur la voie de l'affranchissement politique. Pourtant, devant plus de 3 000 partisans survoltés, le ministre de l'Économie n'a ni annoncé sa candidature à la présidentielle, ni dévoilé des propositions concrètes. Si beaucoup s'interrogent donc sur l'intérêt de ce meeting, Laurent Neumann estime qu'Emmanuel Macron n'a pas voulu sortir de l'ambiguïté. Son but n'était pas de s'adresser à la France, ni de se fixer des perspectives. Le ministre de l'Économie voulait dire essentiellement à ses supporters et à ses futurs donateurs qu'il sera candidat. - Bourdin Direct, du mercredi 13 juillet 2016, sur RMC.

La chronique d'Anthony Morel : Les technologies pour éviter les coups de soleil - 13/07

La chronique d'Anthony Morel : Les technologies pour éviter les coups de soleil - 13/07

Grâce à la technologie, il est désormais possible d'éviter les coups de soleil pendant les vacances. Spinali Design, une start-up française, a conçu un maillot de bain connecté capable de vous alerter quand il est temps d'appliquer de la crème solaire. Équipé d'un capteur UV, il mesure à chaque instant votre niveau d'exposition à ces rayons. En Australie, une entreprise a mis au point un tube de crème solaire connecté. Fonctionnant avec le même principe que le maillot de bain intelligent, il se synchronise avec votre smartphone dès l'ouverture du bouchon. - Bourdin Direct, du mercredi 13 juillet 2016, sur RMC.

Le tour de table de la rédaction: 36% des Français veulent voir Macron candidat à la Présidentielle

Le tour de table de la rédaction: 36% des Français veulent voir Macron candidat à la Présidentielle

Au menu du tour de table de la rédaction de ce mardi 12 juillet: les découverts bancaires, 36% des Français veulent voir Macron candidat à la Présidentielle, les conductrices ne font plus peur aux conducteurs, Cameron chantonne après avoir annoncé sa démission, la remplaçante de Balkany est inéligible, Ségolène Royal a préféré féliciter les Bleus que défendre son projet de loi à l'Assemblée, les enfants ont raison de sucer leur pouce, et combien vont toucher les Bleus.

La chronique d'Anthony Morel: Et si les routes pouvaient produire de l'électricité ? - 12/07

La chronique d'Anthony Morel: Et si les routes pouvaient produire de l'électricité ? - 12/07

Avec l'arrivée des beaux jours, les routes solaires vont pouvoir être déployées et alimenter les villes en énergie. Le principe consiste à transformer la voirie en panneaux solaires, capables de produire de l'électricité. Équipé de cellules photovoltaïques, ce revêtement spécial est actuellement en phase de test en Vendée. En période d'hiver, par exemple, cette innovation peut faire fondre la glace et éviter les accidents. - Bourdin Direct, du mardi 12 juillet 2016, sur RMC.

José Manuel Barroso recruté par Goldman Sachs: "Ça n'est pas normal"

José Manuel Barroso recruté par Goldman Sachs: "Ça n'est pas normal"

José Manuel Barroso, ancien président de la Commission européenne, vient d'être recruté chez Goldman Sachs, la banque d'investissement symbole de la crise de 2008. Jean Quatremer, correspondant du journal Libération à Bruxelles, était sur RMC ce mardi. "Il a soigneusement attendu l'expiration des dix-huit mois avant d'aller signer, en fredonnant comme David Cameron, son contrat avec Goldman Sachs", explique-t-il. "Il n'est pas normal que quelqu'un qui a fait partie de la Commission pendant dix ans passe au service d'une banque comme Goldman Sachs, responsable de la crise des subprimes, de la dissimulation du déficit grec."

Le parti pris d'Hervé Gattegno: "Pour être choisi, Emmanuel Macron doit apprendre à choisir" - 12/07

Le parti pris d'Hervé Gattegno: "Pour être choisi, Emmanuel Macron doit apprendre à choisir" - 12/07

Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron tiendra aujourd'hui son premier meeting à Paris, avec son mouvement "En Marche!". Une démonstration de force qui intervient deux jours avant l'allocution présidentielle du 14 juillet. Même si le ministre de l'Economie n'officialisera pas sa candidature, Hervé Gattegno estime que "pour être choisi, Emmanuel Macron doit apprendre à choisir". Effectivement, sa stratégie provoque une certaine crispation chez ses adversaires, mais également une lassitude assez forte chez ses propres partisans. A force de tergiverser, lui, qui voulait innover, parvient surtout à énerver. - Bourdin Direct, du mardi 12 juillet 2016, sur RMC.

Brunet & Neumann: L'arrivée de José Manuel Barroso chez Goldman Sachs est-elle un scandale ? - 12/07

Brunet & Neumann: L'arrivée de José Manuel Barroso chez Goldman Sachs est-elle un scandale ? - 12/07

L'ancien président de la Commission européenne a été embauché en tant que conseiller chez Goldman Sachs. Ce recrutement a suscité des critiques en Europe. Laurent Neumann estime qu'en plus d'avoir mis à mal l'UE pendant 10 ans, José Manuel Barroso va désormais jouer contre elle. Il faudrait déchoir l'ancien patron de l'Europe de son passeport européen, martèle-t-il. Eric Brunet, quant à lui, affirme que José Manuel Barroso va livrer son savoir-faire à cette banque d'affaires américaine afin d'adoucir le divorce du Royaume-Uni de l'UE. - Bourdin Direct, du mardi 12 juillet 2016, sur RMC.

Apolline de Malherbe : "Le problème d'Emmanuel Macron, c'est qu'il fait des faux départs" - 12/07

Apolline de Malherbe : "Le problème d'Emmanuel Macron, c'est qu'il fait des faux départs" - 12/07

Pour le lancement de sa campagne, Emmanuel Macron va tenir un premier meeting ce soir, à Paris. D'après Apolline de Malherbe, il s'agit d'un faux départ. Le président du mouvement "En Marche" avait prévu de quitter le gouvernement en juin et de faire son bilan en septembre avant de se lancer en automne. Son problème, c'est qu'il ne choisit jamais le bon moment. Jusque-là, on se demande toujours s'il va se lancer et avec qui il va le faire. Discours après discours, il vante la prise de risque et pourtant, il donne l'image d'un plongeur sur le plongeoir qui hésite au moment de sauter. Quoi qu'il en soit, la potentielle ambiguïté et l'indépendance d'Emmanuel Macron font toute sa force. - Bourdin Direct, du mardi 12 juillet 2016, sur RMC.

Brunet & Neumann : Quel bilan pour l'Euro 2016 ? - 11/07

Brunet & Neumann : Quel bilan pour l'Euro 2016 ? - 11/07

Hier, le Portugal a été sacré champion d'Europe du Football en battant la France à 1-0. D'après Eric Brunet, le bilan de cette compétition est positif pour les 1 300 000 Français d'origine portugaise. Ce qui a été phénoménal, c'est qu'il n'y a pas eu la tragédie qu'on anticipait, notamment concernant les fans zones. Laurent Neumann, lui, estime que l'Euro 2016 a été un succès. Ceux qui ont voulu utiliser la compétition à des fins politiques sont obligés de reconnaître leurs erreurs car tout s'est bien passé. - Bourdin Direct, du lundi 11 juillet 2016, sur RMC.

Le parti pris d'Hervé Gattegno : "Avec sa défaite, la France a remporté plusieurs victoires" - 11/07

Le parti pris d'Hervé Gattegno : "Avec sa défaite, la France a remporté plusieurs victoires" - 11/07

Même si la France n'a marqué aucun but hier à l'Euro, elle a atteint plusieurs buts. Organisation réussie, sécurité assurée, ... On peut dire que l'Euro a permis d'apaiser la France depuis les attentats du 13 novembre au Stade de France. Puis, il a remis le patriotisme au goût du jour. Les Bleus, quant à eux, ont retrouvé une image positive auprès des Francais. Peu importe leur performance, le maillot bleu est lui-même devenu un symbole respecté, presque glorifié. - Bourdin Direct, du lundi 11 juillet 2016, sur RMC.

Apolline de Malherbe : François Hollande utilise-t-il le sport pour la politique ? - 11/07

Apolline de Malherbe : François Hollande utilise-t-il le sport pour la politique ? - 11/07

Avant la finale de l'Euro 2016, François Hollande avait annoncé ne pas vouloir utiliser le sport pour la politique. Aujourd'hui, il va recevoir l'équipe de France de Football à l’Élysée. D'après Apolline de Malherbe, c'est l'art de faire de la politique en ayant l'air de ne pas en faire et d'autres chefs de l’État l'ont fait avant lui. Cela rappelle Aimé Jacquet et les Bleus en 1998, lorsqu'ils ont été invités à la Garden party du 14 juillet à l’Élysée. Le contexte n'est cependant pas le même car à l'époque, Jacques Chirac était plus apprécié que François Hollande. - Bourdin Direct, du lundi 11 juillet 2016, sur RMC.

La chronique d'Anthony Morel: Un robot-tueur abat un tireur à Dallas – 11/07

La chronique d'Anthony Morel: Un robot-tueur abat un tireur à Dallas – 11/07

C'est une première à Dallas. La police a eu recours à un robot-tueur pour neutraliser un tireur dans l'attaque ayant tué cinq policiers jeudi. Ce petit robot télécommandé a été équipé d'une charge explosive. Si souvent, ces engins sont utilisés pour désamorcer des bombes, leur usage génère un grand débat parmi les scientifiques et personnalités du monde entier. Quid de leur potentialité à prendre eux-mêmes les décisions ? Quid des possibles dérives ? - Bourdin Direct, du lundi 11 juillet 2016, sur RMC.

Suicides chez France Télécom: "On avait porté plainte pour mise en danger de la vie d'autrui et homicide involontaire"

Suicides chez France Télécom: "On avait porté plainte pour mise en danger de la vie d'autrui et homicide involontaire"

Rémy était cadre chez France Télécom. Le 26 avril 2011, il s'est immolé sur le parking d'un site de l'entreprise à Mérignac, en Gironde. A cette époque, il n'a pas été le seul à commettre ce geste. Raphaël, son fils, était l'invité de Jean-Jacques Bourdin ce vendredi. Le parquet demande aujourd'hui un procès pour harcèlement moral. "Il y a un peu de déception, parce que ce qui est retenu, c'est le harcèlement moral", déplore-t-il. "Nous, on avait porté plainte aussi pour mise en danger de la vie d'autrui et homicide involontaire".

Thierry Arnaud: La victoire des Bleus va-t-elle profiter à François Hollande ? - 08/07

Thierry Arnaud: La victoire des Bleus va-t-elle profiter à François Hollande ? - 08/07

Hier soir, François Hollande a assisté à la victoire des Bleus face à l'Allemagne, les qualifiant pour la finale de l'Euro 2016. Il a profité de l'occasion pour faire une séance de selfies avec l'équipe de France. Sur le terrain politique, cette victoire pourrait-elle être une aubaine pour le président de la République ? À l'époque, Jacques Chirac avait largement profité de la victoire de la France pour gagner en popularité. Cependant, dans le contexte politique actuel, il n'est pas sûr qu'il y aurait un impact positif pour François Hollande. Il y aura seulement une certaine fierté à pouvoir dire que malgré les menaces terroristes, le pays a bien su organiser cet événement. - Bourdin Direct, du vendredi 8 juillet 2016, sur RMC.

Le parti pris d'Hervé Gattegno: "Si la France gagne, François Hollande aura enfin un bilan" - 08/07

Le parti pris d'Hervé Gattegno: "Si la France gagne, François Hollande aura enfin un bilan" - 08/07

Hier, lors de la demi-finale de l'Euro 2016, les Bleus ont terrassé les Allemands et se sont qualifiés pour la finale. Avec cet exploit, les Français ont pu oublier, le temps d'un instant, les questions liées au terrorisme et à la crise. On peut également féliciter François Hollande car il a eu le mérite de mener à bien l'organisation du championnat. Le chef de l'État peut-il espérer bénéficier de ce succès pour améliorer son bilan politique ? - Bourdin Direct, du vendredi 8 juillet 2016, sur RMC