RMC
Loi Travail: "On est contre les blocages, on reste ferme, l’essence elle est là, alors voilà, ça avance !" Jean-Marie Le Guen

Loi Travail: "On est contre les blocages, on reste ferme, l’essence elle est là, alors voilà, ça avance !" Jean-Marie Le Guen

Pénurie d’essence, grève à la RATP, SNCF, manifestations, … Le climat social fera-t-il bouger le gouvernement sur l’article 2 ? «Je confirme ce qu’a dit le président de la République. Nous ne bougerons pas sur la philosophie de l’article 2. » La semaine prochaine, le texte de loi sera présenté au Sénat. « Ils réécriront la loi comme ils veulent. Puis le mot de la fin à l’Assemblée nationale en juillet. » S’il faut prévoir des contestations jusqu’en juillet, Jean-Marie Le Guen estime que ce « foutoir » selon les mots d’Olivier Truchot « C’est la démocratie. » Mais le Secrétaire d’Etat reste rassurant « Il y a des difficultés sociales mais ce n’est pas vrai qu’il n’y avait plus de carburant (…) aujourd’hui il y a du carburant et il y en aura demain et après-demain» affirme-t-il. Enfin il assure « On est contre les blocages, on reste ferme, l’essence elle est là, alors voilà, ça avance. »

Un milliard d'euros pour les profs d'ici 2020: Malgré le geste salué, "Najat Vallaud-Belkacem, la plus mauvaise ministre" pour Charles Consigny

Un milliard d'euros pour les profs d'ici 2020: Malgré le geste salué, "Najat Vallaud-Belkacem, la plus mauvaise ministre" pour Charles Consigny

Dès le 1er janvier 2017, les enseignants seront augmentés. Avec 2 ans d’ancienneté, un enseignant gagne 1600 euros net selon Charles Consigny, juriste et romancier. « Au bout de 10 ans, c’est 1800 euros pour 18h de cours par semaine. Les profs déclarent travailler 41h par semaine. Ça ne fait pas des salaires très élevés pour un métier difficile quand même.» avoue-t-il. Si le geste est salué, il ne supporte pas la ministre de l’Education nationale : «Je maintiens, c’est de très loin la plus mauvaise ministre du gouvernement et de l’éducation nationale sous la cinquième république. (…) Elle fait la leçon à certains interlocuteurs. Elle est dans une assurance totale. » précise-t-il. Quant au geste pour les profs, prévu dès le 1er janvier 2017, moins de quatre mois avant l’élection présidentielle, il précise « Il va opérer en 2017 en attendant il anesthésie. »

Le "costard" d'Emmanuel Macron: "Il y a tout le mépris de classe (...) ses costumes coûtent plus d'un SMIC" Marie-Anne Soubré

Le "costard" d'Emmanuel Macron: "Il y a tout le mépris de classe (...) ses costumes coûtent plus d'un SMIC" Marie-Anne Soubré

Emmanuel Macron face aux militants CGT hier à Lunel (Hérault). Face à un syndicaliste en T-Shirt, le ministre de l’Economie déclare « Vous n’allez pas me faire pleurer avec votre T-Shirt. La meilleure manière de se payer un costard, c’est de travailler » Pour Marie-Anne Soubré, cette déclaration est inacceptable « Il y a tout le mépris de classe. On a d’un côté celui qui se paye des costumes qui coûtent plus d’un SMIC. Ils sont sur-mesure (…) Il part du principe que la personne ne travaille pas. » Emmanuel Macron a-t-il dérapé ? « Ça va le suivre pendant des années. C’est un dérapage que je n’oublierai pas (…) C’est le banquier de Rothschild, la méthode me déplaît fortement. » Enfin, pour elle, cette altercation rappelle celle de Nicolas Sarkozy « Il va dans un rapport presque frontal avec les gens. Il faut que les hommes politiques soient dans l’exemplarité.»

Sophie Binet: De la diversion et "une vitrine charmante de la CGT" Gilles-William Goldnadel

Sophie Binet: De la diversion et "une vitrine charmante de la CGT" Gilles-William Goldnadel

Pour Gilles-William Goldnadel, Sophie Binet, secrétaire générale de la CGT Cadres est «la vitrine charmante de la CGT » Une description qui déplaît à Sophie Binet « Je ne vous permets pas. » coupe-t-elle. Mais Gilles-William Goldnadel soutient. Pour lui prendre cet air pour "expliquer comment l’Humanité est sorti des imprimeries" est une diversion. "Est-ce normal que les journaux ne peuvent pas sortir sauf s’ils publient un message de la CGT ?» interroge-t-il. La semaine dernière, les quotidiens était absents des kiosques sauf s’ils affichaient en Une une tribune de la CGT. Seul le journal l’Humanité est paru. « Ce jour-là c’était un jour de grève dans les imprimeries. A l’Humanité, l’imprimerie a fonctionné (…) la question relève plutôt de la liberté de la presse » explique-t-elle « Une nouvelle diversion » déplore Gilles-William Goldnadel

Enseignement de l'arabe à l'école: A la condition "d'une rupture entre cet enseignement et l’enseignement religieux" Alain Bentolila

Enseignement de l'arabe à l'école: A la condition "d'une rupture entre cet enseignement et l’enseignement religieux" Alain Bentolila

Alain Bentolila, fervent défenseur de l’apprentissage de la langue française à l’école s’est exprimé au sujet de la position d’Annie Genevard. La députée a dénoncé dans une question à la ministre de l’Education Nationale, l’enseignement de l’arabe à l’école publique. Pour Alain Bentolila tout dépend de l’arabe enseigné : « L’arabe dialectal ou classique ? Sachant qu’entre l’un et l’autre il n’y a pas d’intercompréhension. Quel arabe veut-on enseigner ? » se demande-t-il. Si l’apprentissage est à l’ordre du jour, le linguiste veut « une modernité et une rupture entre cet enseignement là et l’enseignement religieux. Car les contenus n’ont rien à voir avec ce que l’on apprend en école coranique. » affirme-t-il

Apprentissage de l'arabe à l'école: "C'est une langue tout à fait ordinaire mais commençons par apprendre le français." Bernard Debré

Apprentissage de l'arabe à l'école: "C'est une langue tout à fait ordinaire mais commençons par apprendre le français." Bernard Debré

L’apprentissage de la langue arabe ne doit pas être classifié comme langue communautaire pour Bernard Debré : « C’est une langue tout à fait ordinaire. » affirme-t-il. « Mais il faut commencer par apprendre le français. » Selon la députée Annie Genevard, l’introduction des langues communautaires dans les programmes scolaires serait « un cheval de Troie pour développer l’apprentissage de la langue arabe » et un « catéchisme islamique. » Pour Bernard Debré « Quand elle parle des langues communautaires, c’est dangereux (...) On va apprendre le basque, le breton, l’alsacien. C’est très dangereux pour l’unité du pays. » Enfin, « L’arabe est surtout parlé dans les familles on va privilégier l’arabe au détriment du français et ça peut être dangereux. » déplore-t-il.

Motion de censure de la gauche ? "C'est non ! Dans une démocratie on doit respecter les temps." Olivier Falorni (DG)

Motion de censure de la gauche ? "C'est non ! Dans une démocratie on doit respecter les temps." Olivier Falorni (DG)

André Chassaigne (PCF) veut « essayer d’élaborer ensemble une motion de censure » de gauche. Pour Olivier Falorni, député (Divers Gauche) de Charente-Maritime, l’idée d’une motion de censure n’est pas envisageable car « de toute façon, elle n’a pas réuni les signatures nécessaires. » Olivier Falorni propose de « congeler » le texte pour prendre le temps de discuter « J’espère que le gouvernement ne va pas s’entêter (…) si le texte devait revenir à l’Assemblée Nationale, il faut qu’il y ait un vrai débat et qu’on ne réutilise pas le 49-3. » Quant à l’idée d’une motion de censure, pour lui « c’est non ! Dans une démocratie on doit respecter les temps. » Rappelant que cela serait aujourd’hui « parfaitement suicidaire dans les temps ambiants, qu’on ait une dissolution. » conclut-il

Bras de fer Martinez / Valls: "Philippe Martinez entraîne la CGT dans une dérive gauchiste suicidaire" Olivier Falorni (DG)

Bras de fer Martinez / Valls: "Philippe Martinez entraîne la CGT dans une dérive gauchiste suicidaire" Olivier Falorni (DG)

Grèves SNCF, RATP, grève des aiguilleurs du ciel mais aussi appel à la grève de la branche énergie de la CGT. Depuis hier, Manuel Valls martèle sa volonté de débloquer le pays. Le bras de fer entre Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT et Manuel Valls est bel et bien entamé. Pour Olivier Falorni, député (Divers Gauche) de Charente-Maritime, tous deux ressortiront perdants : « Martinez entraîne la CGT dans une dérive gauchiste suicidaire.» Il n’aurait pas voté cette loi ajoute-il, mais précise que si cette loi est à l’origine des mouvements sociaux, l’utilisation du 49-3 joue pour beaucoup : « Il n’y a plus de légitimité démocratique dans ce texte. » Quelles solutions pour apaiser les mouvements de contestation si le gouvernement et la CGT ne reculent pas ? « Je propose qu’on mette ce texte au congélateur jusqu’à septembre. » préconise-t-il. Pour lui, il faut « qu’on prenne le temps de discuter. » conclut-il.

Raffineries bloquées: "On s’en fout de la survie de la CGT, ce qui nous intéresse c’est l’avenir du pays !" Pascal Perri

Raffineries bloquées: "On s’en fout de la survie de la CGT, ce qui nous intéresse c’est l’avenir du pays !" Pascal Perri

Alors que Manuel Valls lance « ça suffit, c’est insupportable ! » toutes les raffineries sont bloquées en France. Pour Pascal Perri, économiste « On ne peut pas accepter que le pays soit pris en otage comme ça. Quand Martinez dit que la France a été condamnée, elle a été condamnée par l’organisation du travail dont on se fout complètement. » Pour lui, les français sont contre l’occupation brutale de l’espace public « On ne peut pas interdire l’accès. La liberté d’aller et venir est inscrite dans la Constitution. La CGT joue peut-être sa survie mais on s’en fou de la survie de la CGT, ce qui nous intéresse c’est l’avenir du pays. » affirme-t-il. Les français naissent avec des droits mais « ce qui manque c’est le sens des responsabilités. Une minorité au nom de grands principes constitutionnels, comme le droit de grève, s’arroge le droit de bloquer le pays, c’est inacceptable, ce n’est pas la démocratie. » déplore-t-il.

Blocage des raffineries: "Pas de pénurie, si tout le monde avait été raisonnable" Didier Giraud

Blocage des raffineries: "Pas de pénurie, si tout le monde avait été raisonnable" Didier Giraud

Selon le ministre des transports Alain Vidalies, 2200 stations sont en manque d’essence. Didier Giraud, agriculteur estime que le comportement des français y est pour beaucoup : « Je ne pense pas qu’il y ait de réelle pénurie si tout le monde avait été raisonnable. » Didier Giraud a constaté devant les stations essence « des queues interminables pour des gens qui n’avaient pas besoin de faire le plein mais remplissait des jerricans. Aujourd’hui les gens ils couinent avant d’avoir mal. » Malgré l’interdiction de remplir des bidons et jerricans et un débit limité d’essence, il affirme :« J’ai vu des gens qui remplissent des bidons, qu’ils ne videront qu’en août l’année prochaine car ils ne roulent pas mais ils ont trop peur de manquer. » déplore-t-il

Propos de Nadine Morano "Qu’est-ce que c’est l’Afrique ? Ce n’est pas la gare du Nord !" Joëlle Dago-Serry

Propos de Nadine Morano "Qu’est-ce que c’est l’Afrique ? Ce n’est pas la gare du Nord !" Joëlle Dago-Serry

Une petite phrase de plus pour Nadine Morano à six mois de la primaire des Républicains ! Diffusé hier dans « le supplément » de Canal+ a lancée « Vous arrivez à la gare du Nord, c’est l’Afrique… C’est plus la France ! » Des propos qui font réagir Joëlle Dago-Serry « Faut arrêter de dire n’importe quoi ! Qu’est-ce que c’est l’Afrique, ce n’est pas la gare du nord ! » La chargée de clientèle dans le logement social précise : « Si on veut redessiner la cartographie ethnique, La gare du Nord c’est une communauté pakistanaise. Entre gare du Nord et la Chapelle, il y a tous les magasins de saris, les vêtements indiens. Quand on descend à Barbès ce sera plutôt une communauté maghrébine et quand on descend à Château Rouge, en effet on va trouver beaucoup de noirs. » Elle accuse : « A quoi elle voit que c’est un africain. Ce n’est pas un français ? Qu’est-ce qu’elle veut dire ? On n’a pas le droit de dire n’importe quoi. »

Festival de Cannes "Ça devient insipide, inodore, sans saveur. Les copains invitent les copains" Elie Chouraqui

Festival de Cannes "Ça devient insipide, inodore, sans saveur. Les copains invitent les copains" Elie Chouraqui

«C’est une grande fête du cinéma. Mais comme beaucoup de choses en France, il faut faire un grand ménage, remettre les choses à plat. Ça devient insipide, inodore, sans saveur. Les copains invitent les copains.» affirme Elie Chouraqui. Le metteur en scène et réalisateur du film « L’Origine de la Violence » (sortie le 25 mai 2016), ironise : «La grande nouveauté du cinéma mondial cette année, c’est Ken Loach. Je pense que c’est le festival de l’entre soi, c’est un club. » Pour Elie Chouraqui le Festival de Cannes est trop fermé. « Tous les cinéastes aimeraient être à Cannes (...) C’est un truc en famille. Ça correspond à la France, les déjeuners partagés, l’entre soi. » déplore-t-il. Enfin, il regrette l’évolution qualitative du Festival « Normalement c’est fait pour le public, montrer les meilleurs films mais il y a longtemps qu’on n’a pas eu une vraie palme d’or populaire .»

Denis Tillinac: "Macron est un produit marketing comme un autre"

Denis Tillinac: "Macron est un produit marketing comme un autre"

Critique de la politique dans son livre "L'âme française", l'écrivain Denis Tillinac n'a pas manqué jeudi dans les Grandes Gueules d'étriller la classe politique. Emmanuel Macron? "Un produit marketing" à qui "succédera un nouveau produit le mois prochain". Hollande? Un président "élu sur une allergie de Sarkozy". La primaire à droite? "Un espèce de défilé de mode". Pourtant l'écrivain ira voter à la primaire, pour le candidat qui saura "prendre en compte que ce pays a une âme".

"Haine anti-flics": Les rapports avec la police "vont de mieux en mieux" Etienne Liebig

"Haine anti-flics": Les rapports avec la police "vont de mieux en mieux" Etienne Liebig

Les policiers dans la rue dénoncent « la haine anti-flics ». Pourtant « 82% des français ont une bonne opinion de la police. » précise Olivier Truchot. Une précision que ne supporte pas Etienne Liebig qui martèle depuis le début de l’émission « Le problème avec la police c’est très ancien mais ça va de mieux en mieux. » Pour lui on se focalise sur les « bavures » des dernières semaines. « La principale intervention des policiers, c’est l’aide (…) Les gens que je vois ils manquent de moyens. » affirme-t-il. Pour Mourad Boudjellal, président du RC Toulon « Ceux qui manifestent sont responsables des chômeurs de demain (…) Il y a des milliers de patrons dans les « starting-blocks » pour embaucher. » Une théorie opposée à celle d’Etienne Liebig : « Tout est mis en place aujourd’hui pour permettre à des gens qui veulent tenter des choses aujourd’hui, de pouvoir virer la personne demain. » déplore-t-il.

Grèves dans les transports: "Ce n'est pas le pays qu'il faut bloquer, mais c'est la CGT" Pascal Perri

Grèves dans les transports: "Ce n'est pas le pays qu'il faut bloquer, mais c'est la CGT" Pascal Perri

Les transports sont sous haute tension toute la semaine : trains, métros, routes, avions. Une semaine de contestation en marge de la Loi El Khomri. Pour Pascal Perri, il ne s’agit que « d’un mouvement très minoritaire. Il y a des théories qui peuvent paraitre séduisantes mais qui sont fausses. » Pour lui la France n’est pas contre la loi El Khomri : « la CGT s’est engagée dans une course avec SUD, un rapport de force avec le président de la république. Il ne faut pas bloquer le pays mais la CGT qui est devenue le nuisible de la reprise française. Ce syndicat qui nous parle de la loi El Khomri comme s’il s’agissait d’une loi de déréglementation. » Déplore-t-il

Nicolas Sarkozy: "Ce qu'on retient de Nicolas Sarkozy c'est la Rolex et les Ray-Ban" Jean-Claude Darmon

Nicolas Sarkozy: "Ce qu'on retient de Nicolas Sarkozy c'est la Rolex et les Ray-Ban" Jean-Claude Darmon

« Je suis copain avec Nicolas Sarkozy. » affirme Jean-Claude Darmon. Pour l’argentier du football, le traitement des médias sur les affaires de Nicolas Sarkozy relève de l’injustice « Dans son bilan c’est le seul président qui s’est tapé une dépression financière pire que celle de 1929 ou égale à 1929 et ça le pays s’en souviens pas. » défends-t-il. « On a retenu de lui la Rolex et les Ray-ban (…) La Rolex ça coûte 5000 euros, il est avocat, il peut avoir une Rolex ! » Mais les affaires passées peuvent-elles être oubliées pour la prochaine présidentielle ? Pas de doute pour Jean-Claude Darmon : « On a vraiment besoin de lui en 2017. L’échec la fait progresser. Il écoute les autres, il a tout compris. » Quant au rival de son ami, Alain Juppé « c’est un foutage de gueule (…) Ce n’est pas un boxeur poids lourd. »

Motion de censure de la gauche: "C’est le bal des faux-culs chez les socialistes" Mourad Boudjellal

Motion de censure de la gauche: "C’est le bal des faux-culs chez les socialistes" Mourad Boudjellal

« Après le bal des vampires, c’est le bal des faux-culs chez les socialistes. » Pour Mourad Boudjellal, la première version de la loi Travail était la bonne. Pour lui « Le seul problème des socialistes c’est qu’ils se disent qu’ils vont se faire laminer aux prochaines élections et notre seule chance de conserver notre poste, c’est de se confronter à François Hollande. » déplore-t-il. « Ils ne pensent qu’à sauver leurs places. C’est la fuite en avant des socialistes. Mon petit pouvoir c’est terminé ». Mourad Boudjellal l’affirme, pour les socialistes la seule chance pour être réélu, c’est de se démarquer de la loi travail. « On ne parle plus que d’intérêts individuels. »

Candidature à la présidentielle "Si on joue au jeu des plus fêlés avec Sarkozy je ne suis pas sûr de gagner." Henri Guaino

Candidature à la présidentielle "Si on joue au jeu des plus fêlés avec Sarkozy je ne suis pas sûr de gagner." Henri Guaino

Henri Guaino se présentera-t-il aux élections présidentielles ? "Il faut avoir un grain de folie ou beaucoup de moyens." Comme disait Sarkozy le rappelle Alain Marschall, "J'aime bien Guaino, il est un peu fêlé" Un grain de folie qui "l'a bien aidé. Mais si on fait le jeu des plus fêlés, je ne suis pas sûr de gagner." Celui qui est en tête des sondages c'est Alain Juppé et Emmanuel Macron. Pour Henri Guaino, "c'est la politique des dîners en ville (...) ils disent tous la même chose" déplore-t-il. "On est dans une période d'amnésie (..) j'aimerais savoir quelles leçons Alain Juppé a tiré (...) ça ne fait rien aujourd'hui on recommence" ironise-t-il.

Affaire Denis Baupin "Il faut éviter de faire des lois dans l'émotion !" Julien Aubert

Affaire Denis Baupin "Il faut éviter de faire des lois dans l'émotion !" Julien Aubert

Les révélations sur les affaires Denis Baupin et Michel Sapin soulèvent la classe politique sur la question du sexisme et du machisme dans ce milieu. «Je me souviens que quand j’ai appelé Madame Mazetier, Madame le président j’ai figuré dans une série de reportage machistes.» Julien Aubert s’était vu retiré un quart de son indemnité parlementaire pour un mois. L’intervention de Julien Aubert a fait vivement réagir Esther Benbassa, sénatrice (EELV) et vice-présidente de la Commission des Lois du Sénat «Je ne vous laisserais pas terminer» l’interrompt-elle « ce n’est pas une affaire de droite ou de gauche (...) Ça existe partout. Nous avons ouvert la bouche plus vite que les femmes de votre parti.» Mais Julien Aubert prévient : « Il faut fixer des limites. Ce type d’attitudes est condamnable et il y a la justice pour ça mais ne rentrons pas dans une sorte de maccarthysme» finit-il

Des bons d'achat pour les femmes enceintes fumeuses ? "C'est totalement inacceptable, irresponsable et inadmissible !" Marie-Anne Soubré

Des bons d'achat pour les femmes enceintes fumeuses ? "C'est totalement inacceptable, irresponsable et inadmissible !" Marie-Anne Soubré

Payer les femmes enceintes en bons d’achat pour ne plus fumer ? Une idée qui déplaît à Marie-Anne Soubré, avocate et maman de deux enfants « Je suis très énervée ! » Lorsqu'elle était enceinte elle affirme ne pas avoir touché une cigarette « C’est inacceptable, inadmissible totalement irresponsable d’une femme qui sait qu’elle a un bébé dans le ventre (…) Les femmes savent qu’il y a des risques » Fausses couches, naissance prématurée, développement retardé mais aussi « un risque multiplié par 10 ou 20 de mort du nourrisson ». Marie-Anne admet que le tabac « est une drogue dure. » mais dans le cas d’une grossesse « il ne s’agit pas de nous, il ne s’agit pas de la femme qui est enceinte, il ne s’agit pas d’elle mais de son bébé (...) C’est la société des irresponsables. La vie d’un bébé 300 balles en bons d’achats ? non mais ça ne va pas ! » s’indigne-t-elle.

Affaire Denis Baupin "La politique, c'est Loft Story maintenant !" Charles Consigny

Affaire Denis Baupin "La politique, c'est Loft Story maintenant !" Charles Consigny

Au lendemain de la révélation de l’affaire Denis Baupin, Emmanuelle Cosse a maintenu sa position aux côtés de son mari. Des actes qui font réagir Charles Consigny. « C’est loft story la politique maintenant. Il reste quoi ? Des candidats politiques qui se harcèlent sexuellement les uns les autres (...) A quel moment on est avec des gens qui tiennent l’état, reformer la 5ème puissance économique du monde ? A quel moment on est passé de ça aux pages people ?» Pour lui ce scandale est révélateur des ambitions des politiques « S’ils veulent vraiment avoir des vies comme ça qu’ils se présentent à la Nouvelle Star, qu’ils fassent des disques ou qu’ils deviennent acteur !» Politique et vie publique sont-ils incompatibles ? Pour Charles Consigny, les politiques ne sont pas dignes de leurs fonctions. « Il y a une certaine hauteur de vue à avoir pour être élu et aujourd’hui on a une classe politique qui n'y correspond plus.»