RMC
"Dans l’esprit d’un électeur de droite, Juppé c’est une France multi culturaliste, ce n’est pas très sexy pour un électeur de droite" Gilles-William Goldnadel

"Dans l’esprit d’un électeur de droite, Juppé c’est une France multi culturaliste, ce n’est pas très sexy pour un électeur de droite" Gilles-William Goldnadel

La Grande Gueule Gilles-William Goldnadel livre son analyse concernant la remonté dans les sondages de Nicolas Sarkozy face à Juppé. Pour l'avocat: "Dans l’esprit d’un électeur de droite, Juppé c’est une France multi-culturaliste, ce n’est pas très sexy pour un électeur de droite. Il représente un moindre mal par rapport à la gauche et à la droite de la droite, c’est tout".

Salle de sport pour Abdeslam: "C'est la situation de tout détenu placé à l'isolement"

Salle de sport pour Abdeslam: "C'est la situation de tout détenu placé à l'isolement"

Invité de Carrément Brunet ce lundi sur RMC, l'avocat pénaliste Etienne Noël, a estimé qu'il n'y avait pas à polémiquer à propos des conditions de détention de Salah Abdeslam, après qu'un député Les Républicains se soit étonné que le détenu bénéficie d'une salle de musculation privée. Bourdin Direct est une émission d’information dans laquelle interviennent en direct les acteurs de l’actualité.

"Mitterrand était un homme de droite a dit Rocard, ce que j’ai toujours pensé aussi, il n’a jamais été socialiste, il s’est servi du Parti communiste" Jacques Maillot

"Mitterrand était un homme de droite a dit Rocard, ce que j’ai toujours pensé aussi, il n’a jamais été socialiste, il s’est servi du Parti communiste" Jacques Maillot

La Grande Gueule Jacques Maillot revient, à l’occasion du décès de Michel Rocard sur la bataille idéologique de la gauche de l'époque. Celle de Rocard contre celle de Mitterrand. D'après Jacques Maillot, "Mitterrand était un homme de droite a dit Rocard, ce que j’ai toujours pensé aussi, il n’a jamais été socialiste, il s’est servi du Parti communiste"

"L’élection présidentielle détruit la démocratie française" Malek Boutih

"L’élection présidentielle détruit la démocratie française" Malek Boutih

Malek Boutih était l'invité du Grand Oral des GG aujourd'hui. Le député PS de l'Essonne a partagé sa vision de l'appareil politique française. Un système qu'il trouve vieux et dépassé à l'image de l’élection présidentielle."L’élection présidentielle est paradoxalement une élection d’illusion qui n’a pas vraiment de conséquence politique qui détruit la démocratie française" n’hésite pas à dire l'élu.