RMC

Dossiers

Après la réélection d'Emmanuel Macron à la présidence de la République, le 24 avril 2022, le chef de l'État a vu son premier mandat se clôturer le vendredi 13 mai. Dans la foulée, pour débuter son second mandat, le président de la République doit nommer un nouveau Premier ministre. Chargé, selon la Consitution, de mener la politique de la nation, il est aussi le bras droit du président. Après plusieurs semaines de suspense, Emmanuel Macron a choisi son ancienne ministre des Transports, puis de la Transition écologique et enfin du Travail, Elisabeth Borne pour rejoindre l'Hôtel de Matignon, lieu de résidence et de travail de la cheffe du Gouvernement. Ancienne présidente de la RATP, Elisabeth Borne est la deuxième Première ministre femme de l'histoire après Edith Cresson, qui avait été nommée par François Mitterrand à Matignon en 1991. Elle devra mener dans les cinq prochaines années plusieurs réformes clés: la planification de la transition écologique, la réforme des retraites, etc. Après sa nomination, la cheffe du gouvernement doit proposer au président de la République une liste de ministres pour la nomination par le chef de l'État des différents postes au gouvernement. Ainsi, le secrétaire général de l'Élysée se chargera de l'annonce du gouvernement. Entre la parité homme-femme, les différents équilibres entre les mouvements de la majorité (LREM, MoDem, Territoires d'Avenir, Horizons...), la volonté d'intégrer des membres de la société civile ou d'élargir encore la majorité vers d'anciens socialistes ou membre du parti Les Républicains, qui rejoindra le nouveau gouvernement? C'est l'enjeu de cette séquence politique importante avant les élections législatives.