"Il y a beaucoup trop d’Etat en France"
 

Pour Eric Brunet, il y a beaucoup trop d’Etat en France ! D’accord ? Pas d’accord? Votez, donnez votre opinion et écoutez "Radio Brunet" avec Henri Guaino en plateau de 13h10 à 13h45 "Il y a beaucoup trop d’Etat en France"

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • prospere
    prospere     

    Pas d'accord car l'état.................c'est MOi vu que mes impôts servent à ça!...........

  • cmarcc
    cmarcc     

    M. Brunet,

    D'accord, il y a trop d’État en France. Cependant, pas de contre-vérité s'il vous plait. En Angleterre (ou j'habite), contrairement a ce que vous affirmez, le système est de plus en plus élitiste et calqué sur le privé, car L’État y encourage désormais fortement les 'selective Grammar Schools', qui font de la sélection par le haut (tests d’entrée) ce qui renvoie le reste des élèves 'moins doués/moins intelligents' et parfois de milieux défavorisés dans les écoles les plus médiocres, ou les professeurs ne restent pas longtemps. Le recrutement est généralement géré par le chef d'établissement (ou par un groupe de représentants), les bons établissements bien dotés faisant tout ce qu'ils peuvent pour recruter les meilleurs professeurs, les autres voient leurs effectifs changer sans cesse.

  • cmarcc
    cmarcc     

    M. Brunet,

    D'accord, il y a trop d’État en France. Cependant, pas de contre-vérité s'il vous plait. En Angleterre (ou j'habite), contrairement a ce que vous affirmez, le système est de plus en plus élitiste et calqué sur le privé, car L’État y encourage désormais fortement les 'selective Grammar Schools', qui font de la sélection par le haut (tests d’entrée) ce qui renvoie le reste des élèves 'moins doués/moins intelligents' et parfois de milieux défavorisés dans les écoles les plus médiocres, ou les professeurs ne restent pas longtemps. Le recrutement est généralement géré par le chef d'établissement (ou par un groupe de représentants), les bons établissements bien dotés faisant tout ce qu'ils peuvent pour recruter les meilleurs professeurs, les autres voient leurs effectifs changer sans cesse.

  • vendredi
    vendredi     

    aujourd'hui l'état me dit qui je dois aimer ou pas, si je dois donner une fessée ou pas, ce que je dois cultiver, comment je dois penser, l'état me promet le bonheur si je pense comme il faut, sinon je blaspheme, bref on est entré dans un système religieux. pire puisque l'on a réunifié l'état et la religion. c est la religion de l'état : et comme toute religion n'apporte que des servitudes et pas de bonheur bien sur. au moins avant le bonheur etait promis dans l'au dela.

Votre réponse
Postez un commentaire