GG
 

"C'est la fête du travail, pas celle de la violence". Le gouvernement a promis un "dispositif de sécurité d'ampleur" et "mobile" pour sécuriser les manifestations de ce mercredi 1er mai. Plus de 7.400 policiers et gendarmes seront déployés à Paris. De quoi pouvoir arrêter les "1.000 à 2.000 activistes radicaux" attendus et qui promettent de faire de Paris la capitale de l’émeute ? 1er-Mai: le dispositif policier plus fort que les casseurs?

Votre opinion

Postez un commentaire