GG
 

Entre 150.000 et 300.000 personnes, militants syndicaux et "gilets jaunes" ont manifesté ce mercredi dans toute la France, dans une ambiance bon enfant en région mais plus tendue et confuse à Paris. Des heurts entre "black blocs" et forces de l'ordre ont émaillé toute l'après-midi. L'exécutif avait déployé un dispositif sécuritaire important : 254 gardes à vue dans la capitale et 330 interpellations, avec 17.706 contrôles préventifs selon la préfecture de police de Paris. 1er-Mai, violences contenues: bravo Castaner?

Votre opinion

Postez un commentaire