2 millions d'euros saisis au RN: une "décision politique"?
 

Les cadres du Rassemblement national, dont sa présidente Marine Le Pen, dénonce une "décision politique" et un "véritable attentat", après la saisie par la justice de 2 millions d'euros du parti, dans l'enquête sur les soupçons d'emplois fictifs.

Votre opinion

Postez un commentaire