François Bayrou (au centre) et le Premier ministre Edouard Philippe.
 

Plus d'un électeur sur deux (57%) souhaitent que François Bayrou ne soit pas maintenu au sein du prochain gouvernement d'Edouard Philippe, selon une étude flash Harris Interactive pour RMC dévoilée ce mercredi. Et s'il devait être maintenu en poste, sa présence serait considérée comme un handicap par les personnes interrogées.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire