A l'école de police "on nous apprend que la moindre intervention peut toujours dégénérer"
 

Viry-Châtillon, Champs-Elysées, quai de Valmy, et dimanche soir, Champigny-sur-Marne… Qu'elles soient terroristes ou fruits de la délinquance, les agressions contre les policiers se multiplient ces derniers mois. Dans ce contexte, dans quel état d'esprit les élèves policiers s'apprêtent-ils à entrer dans le métier? RMC a joint Anna, qui termine sa formation pour devenir policière.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Vendée68
    Vendée68     

    Nous Français qui ne vivons pas en ville (nous sommes environ 15 millions) jugeons la police a ce que nous voyons et nous ne les voyons jamais autre part que sur le bas coté pour nous verbaliser. Si ils ne sont pas content qu'ils changent de étier comme nous.

    Google-103932385798633003832
    Google-103932385798633003832      (réponse à Vendée68)

    Dans ce cas là prenez vous en à la gendarmerie nationale

Votre réponse
Postez un commentaire