Abandon NDDL: "Je me réjouis, c'est une décision courageuse", salue Philippe de Villiers
 

Philippe de Villiers, fondateur du "Puy du fou", situé non-loin de l'aéroport de Nantes-Atlantique, savoure la décision du gouvernement et en profite pour adresser un tacle à son ancien bras droit, Bruno Retailleau.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire