Abdallah Zekri: "Pour mettre fin aux prières de rue, il faut doubler le nombre de lieux de cultes"
 

Après la polémique autour des prières de rue à Clichy-la-Garenne, le président de l'observatoire national contre l'islamophobie, Abdallah Zekri, a estimé dans Bureau de Vote ce vendredi qu'il fallait construire 2.500 lieux de culte pour les musulmans.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A lire aussi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • chris-off
    chris-off     

    Bon aucun compromis envers des gens qui chassent les chrétiens un peu partout dans le monde... n' en déplaise à rmc/bfm qui vire les commentaires qui ne leurs plaisent pas....la réponse est non....

  • domeo
    domeo     

    Mais pourquoi les fidèles adeptes de n'importe quelle religion ne prient-ils pas chez eux ? Cela éviterait tout débordement public lequel peut gêner la circulation de certaines rues. Les forces de l'ordre n'hésitent pas à verbaliser le moindre délit de stationnement alors au nom de quel intérêt public devrait-on empêcher les voitures et les gens de circuler ???

Votre réponse
Postez un commentaire