Absentéisme, temps de travail réduit... La désastreuse gestion du Mobilier national à 25 millions d'euros par an
 

Collections mal entretenues, gestion "sclérosée" du personnel, restaurations ratées, la Cour critique avec virulence le MNGBS (Le Mobilier national et les Manufactures nationales des Gobelins, de Beauvais et de la Savonnerie) chargé également de la création d'oeuvres contemporaines et de la valorisation du patrimoine.

Votre opinion

Postez un commentaire