Accompagnants sexuels: "Beaucoup de femmes handicapées n'osent pas en faire la demande"

Accompagnant sexuel
 

Si le métier d'accompagnant sexuel pour les personnes handicapées est autorisé en France, les personnes faisant appel à ces professionnels s'exposent en théorie à des amendes allant jusqu'à 1500 euros.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire