Acte 9 des "gilets jaunes": l'inquiétude des élus de la majorité
 

Après l'acte 8 des "gilets jaunes" samedi dernier, émaillé de nombreuses tensions, Edouard Philippe a promis que les manifestants violents n'auraient pas "le dernier mot". Ce qui n'empêche pas les élus de la majorité d'être inquiets.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire