Affaire Ferrand: "La moralisation de la vie politique voulue par Macron commence mal"
 

Pour Eric Brunet, avec l'affaire Ferrand, la moralisation de la vie politique voulue par Macron commence mal. D'accord? Pas d'accord? Votez, donnez votre opinion et écoutez "Radio Brunet" dès 13h sur RMC! Affaire Ferrand: "La moralisation de la vie politique voulue par Macron commence mal"