Affaire Théo: est-ce qu’Aulnay est prêt à accepter la thèse de l'accident?
 

Après la mise en examen des quatre agents qui ont procédé à l'interpellation du jeune homme, l'IGPN a rendu les premières conclusions de son enquête. La version de la police des polices contredit celle de Théo, qui a dénoncé des faits de viol avec une matraque. L'IGPN ne conteste pas la pénétration et les violences, mais assure qu'il n'y a pas eu d'intention. La juge d'instruction en charge de l'affaire avait retenu les accusations de viol et les violences policières. Les conclusions de l'IGPN, qui parle donc d'accident, pourraient l'obliger à requalifier les faits. Affaire Théo: est-ce qu’Aulnay est prêt à accepter la thèse de l'accident?