En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Affaire Théo: "Marine Le Pen refuse de condamner pour gagner les voix des policiers"
 

Interrogée au sujet de l’interpellation violente de Théo à Aulnay-sous-Bois, Marine Le Pen en déplacement au commissariat de Juvisy mardi, a refusé de parler de "bavure". Pour la Grande Gueule Charles Consigny, ce n’est rien de plus qu’une stratégie de communication politique.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • chopine
    chopine     

    En ce qui concerne m:me fillon,il faut l excuser.Elle était attachée parlementaire à l'insu de son plein grée.......
    Comme le chantait férrat:
    Jésus Marie quelle décadence,quelque chose est pourri dans le royaume de France

  • ancien
    ancien     

    Quand les policiers en auront assez de monter la garde devant les propriétés de ces messieurs ou de les accompagner en escorte il n'y aura plus beaucoup de politiciens aux balcons !!!

  • ancien
    ancien     

    Mme Le Pen serait-elle la seule ç chercher des voix ???

    chopine
    chopine      (réponse à ancien)

    certainement pas,mais dans cette affaire la réponse laisse présumer de ce qui nous attend si elle est présidente.
    demandez à ceux qui ont connu ou vécu les exactions de la police française durant la guerre;ce n'est pas à leur honneur.

  • skaia64
    skaia64     

    Difficile de juger cette affaire. Le climat est pourri en France, et tout le y va de son commentaire, le principal problème étant d'éviter que "les jeunes des quartiers" ne cassent tout, quitté à sacrifier des policiers qu'ils aient tort ou raison.

Votre réponse
Postez un commentaire