× RMC
Découvrez l'application
RMC
INSTALLER
Des manifestantes turques devant l'ambassade saoudienne à Ankara.
 

La mise à mort du cheikh Nimr Baqer al-Nimr, figure de la contestation contre le régime saoudien, a provoqué la colère dans les communautés chiites d'Arabie saoudite, d'Irak, du Liban, de Bahreïn et du Yémen. Une situation "explosive" selon Frédéric Encel, chercheur, spécialiste du Moyen-Orient.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • jdar97
    jdar97     

    Contentons nous de régler nos problèmes de chômage et de dettes et laissons les régler leurs problèmes entre Arabes.

  • jackie
    jackie     

    la france n a rien a faire dans ce conflit

  • jdar97
    jdar97     

    Contentons nous de régler nos problèmes de chômage et de dettes et laissons les régler leurs problèmes entre Arabes.

  • Myavis
    Myavis     

    Encore une exuse pour s'attaquer à l'Arabie saoudite. L'occident à ce rythme ils vont créé des daesh partout dans le monde . l'Iran et la Russie est devenu leur allié des occidentaux je comprend plus rien ou bien c'est voulus ????

  • rolodex
    rolodex     

    qu'est ce qu'elle vient faire la dedans la France ? c'est aux arabes de se dépatouiller de tout ça !

Votre réponse
Postez un commentaire