× RMC
Découvrez l'application
RMC
INSTALLER
Le parti pris d'Hervé Gattegno
 

Hervé Gattegno estime que face à un terrorisme qui est devenu européen, il faut un antiterrorisme européen. Néanmoins, il ne faut pas mettre en cause les accords de Schengen sur la libre circulation. Le fait de fermer les frontières revient à laisser chaque pays lutter seul contre le terrorisme. Il faut renforcer la coopération car c'est le meilleur moyen pour l'Europe de faire face au terrorisme, précise Hervé Gattegno.

Votre opinion

Postez un commentaire