"Autiste": est-ce une insulte?
 

Des "excuses" et une rencontre rapide. C’est ce que l’association SOS Autisme France, qui a saisi le Conseil supérieur de l'audiovisuel, demande à François Fillon après son intervention, dimanche soir, au JT de France 2. Le "Je ne suis pas autiste", répété à trois reprises par le candidat à l’élection présidentielle, a déclenché les foudres des associations, mais aussi de la Secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées, Ségolène Neuville, qui a dénoncé une "faute lourde" de François Fillon. "Autiste": est-ce une insulte?