× RMC
Découvrez l'application
RMC
INSTALLER
Bernard Cazeneuve face à Jean-Jacques Bourdin: les tweets de l’interview
 

Ce vendredi matin, le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve était face à Jean-Jacques Bourdin sur RMC et BFMTV. Sécurité, Moirans, Crise migratoire, bourde de Myriam El Khomri... on vous a résumé l'interview en tweets et en images. #BourdinDirect

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • L'imprécateur
    L'imprécateur     

    La réforme "REVOLUTIONNAIRE" du Code du travail est entre des mains compétentes :

    La réforme REVOLUTIONNAIRE du Code du Travail est entre des mains compétentes :

    Comme Le Point le faisait remarquer dès sa nomination en septembre, la jeune ministre avait deux atouts pour lui succéder (à Rebsamen) : elle est « charmante », écrivait Michel Richard, et « elle n'y connaît rien » !
    Un journaliste perspicace, enfin !!!

    Etats de services (formation)
    En 1995, elle étudie le droit public à l’université Bordeaux IV. Elle finance ses études avec des bourses et en occupant plusieurs emplois : elle est successivement téléprospectrice, baby-sitter, hôtesse d’accueil, vendeuse, travailleuse agricole.

    En 1999, elle emménage à Paris et poursuit ses études de droit à l’université Paris I Panthéon-Sorbonne, où elle obtient un DESS de droit public (administration du politique) en 20014.

    Elle co-rédige un mémoire de fin d’études sur « les Maisons de Justice et du Droit ».
    VOILA SA SPECIALITE pour diriger le ministère du travail !!!

    Pour obtenir un stage, elle écrit à trois hommes politiques, dont Claude Bartolone, alors ministre délégué à la Ville. Elle effectue ainsi son stage de fin d’études à la délégation interministérielle à la ville. Claude Bartolone la recommande à Annick Lepetit, alors maire du 18e arrondissement de Paris, dont elle devient la collaboratrice.

    Ne "stigmatisez" pas son incompétence, vous allez bientôt être taxés de racisme !
    C'est ça la "discrimination positive" socialiste !!!
    Seuls comptent le casting et la com, au diable les compétences !

  • L'imprécateur
    L'imprécateur     

    La réforme "REVOLUTIONNAIRE" du Code du travail est entre des mains compétentes :

    La réforme REVOLUTIONNAIRE du Code du Travail est entre des mains compétentes :

    Comme Le Point le faisait remarquer dès sa nomination en septembre, la jeune ministre avait deux atouts pour lui succéder (à Rebsamen) : elle est « charmante », écrivait Michel Richard, et « elle n'y connaît rien » !
    Un journaliste perspicace, enfin !!!

    Etats de services (formation)
    En 1995, elle étudie le droit public à l’université Bordeaux IV. Elle finance ses études avec des bourses et en occupant plusieurs emplois : elle est successivement téléprospectrice, baby-sitter, hôtesse d’accueil, vendeuse, travailleuse agricole.

    En 1999, elle emménage à Paris et poursuit ses études de droit à l’université Paris I Panthéon-Sorbonne, où elle obtient un DESS de droit public (administration du politique) en 20014.

    Elle co-rédige un mémoire de fin d’études sur « les Maisons de Justice et du Droit ».
    VOILA SA SPECIALITE pour diriger le ministère du travail !!!

    Pour obtenir un stage, elle écrit à trois hommes politiques, dont Claude Bartolone, alors ministre délégué à la Ville. Elle effectue ainsi son stage de fin d’études à la délégation interministérielle à la ville. Claude Bartolone la recommande à Annick Lepetit, alors maire du 18e arrondissement de Paris, dont elle devient la collaboratrice.

    Ne "stigmatisez" pas son incompétence, vous allez bientôt être taxés de racisme !
    C'est ça la "discrimination positive" socialiste !!!
    Seuls comptent le casting et la com, au diable les compétences !

Votre réponse
Postez un commentaire