Besançon: l'anesthésiste soupçonné de 17 nouveaux cas d'empoisonnements laissé libre sous contrôle judiciaire
 

Le Magistrat a considéré que les exigences de l’instruction ne justifiaient pas un placement en détention provisoire. L’anesthésiste de Besançon, Frédéric Péchier a été laissé libre sous contrôle judiciaire ce vendredi. Sa mise en examen survient après une enquête préliminaire de deux ans.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire