Faut-il faire entrer l'état d'urgence dans le droit commun?

Afin de sortir de l'état d'urgence, le gouvernement d'Edouard Philippe s'apprête à pérenniser les mesures qui sont aujourd'hui exceptionnelles. Le projet de loi renforçant la lutte contre le terrorisme et la sécurité intérieure a été transmis au Conseil d'Etat mercredi et a été soumis au conseil de défense.

Faut-il faire entrer l'état d'urgence dans le droit commun?

Oui, selon Philippe Bilger, magistrat honoraire, président de l'Institut de la parole, ancien avocat général à la Cour d'Assises de Paris.

Faut-il faire entrer l'état d'urgence dans le droit commun?

Non, estime William Bourdon, avocat et coauteur du livre Les dérives de l'état d'urgence.