Faut-il nationaliser temporairement les entreprises en difficulté?

Le vice-président du Front national (FN) Florian Philippot et le secrétaire général du parti Nicolas Bay ont évoqué jeudi l'hypothèse d'une "prise de participation" de l'Etat pour éviter la fermeture de l'usine Whirlpool d'Amiens, où s'est rendue mercredi Marine Le Pen. Mais le principe de la nationalisation temporaire fait débat au sein de la classe politique française.

Faut-il nationaliser temporairement les entreprises en difficulté?

POUR - Yann Galut, député socialiste de la troisième circonscription du Cher:

Faut-il nationaliser temporairement les entreprises en difficulté?

CONTRE – Hervé Novelli, ancien secrétaire d'Etat chargé notamment du Commerce, de l'Artisanat et des PME, actuel maire Les Républicains de Richelieu (Indre-et-Loire):