Task force contre le terrorisme: bonne ou mauvaise idée?

Après l'attentat-suicide de Manchester, la question d'une meilleure lutte contre le terrorisme est relancée. Emmanuel Macron tiendra ce mercredi un nouveau conseil de défense durant lequel il devrait revenir sur une de ses propositions de campagne: créer une task force, une cellule anti-Daesh permanente, composée de 50 à 100 agents sous l'autorité du président de la République.

Task force contre le terrorisme: bonne ou mauvaise idée?

"Mieux que rien", estime Ghislain Benhessa, avocat au barreau de Strasbourg, auteur de L'Etat de droit à l'épreuve du terrorisme.

Task force contre le terrorisme: bonne ou mauvaise idée?

"Un luxe inutile", selon Louis Caprioli, conseiller du groupe Geos, ancien responsable de la lutte anti-terrorisme à la DST (Direction de la surveillance du territoire)