"C'est mon deuxième bureau, je réponds à tous les appels": ces automobilistes accros à leur portable
 

Malgré la prévention, les Français sont toujours plus nombreux à utiliser leur téléphone au volant, deux fois plus qu'en 2004. Désormais, on peut consulter le GPS ou écrire des SMS, un comportement qui multiplie par 23 le risque d'accident.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire