"Ca aurait pu être moi": la première victime du tueur présumé d'Angélique témoigne

"Ca aurait pu être moi": la première victime du tueur présumé d'Angélique témoigne
 

Noémie, la première victime de David Ramault, témoigne de son agression sexuelle en 1994, alors qu’elle allait avoir 13 ans, comme Angélique.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire